Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Intermarché fait sa mue





Le 15 Septembre 2019, par La rédaction

Comme tous ses autres concurrents, Intermarché doit faire sa mue pour mieux répondre aux nouvelles attentes des consommateurs. Un nouveau concept de magasin a vu le jour, il doit se déployer partout en France.


La grande surface, de plus en plus boudée par les consommateurs français, doit se réinventer. À Douvaine, en Haute-Savoie, Intermarché a ouvert le premier magasin de son nouveau concept qui doit se déployer dans les 1 826 points de vente d'un réseau composé de commerçants indépendants. Dans un décor boisé, ce nouveau magasin mise d'abord et avant tout sur le vrac : les consommateurs peuvent faire leur choix de la quantité désirée de fruits secs, d'huiles, de lessive, et même… de vin. Une manière de montrer son intérêt pour l'environnement, qui se retrouve au rayon fruits et légumes où des filets de coton réutilisables sont proposés.

Les clients, qui sont d'ailleurs invités à venir avec leurs propres sacs, ne trouveront pas de couverts ni d'assiettes en plastique dans ce nouvel Intermarché. En revanche, ils pourront profiter du nouvel espace baptisé « La cuisine », qui proposent des plats préparés sur place avec un maximum d'ingrédients bio. À terme, le groupe veut proposer 45% de ses produits à marques propres en bio, grâce à l'engagement d'AgroMousquetaires, le quatrième groupe agroalimentaire français qui possède 62 usines en France.

Les produits en marque propre vont également faire un effort sur leur emballage : les barquettes de jambon Monique Ranou vont être moins épaisses, les surgelés Saint Eloi seront dans des sachets 100% recyclables. Des centaines de recettes vont être modifiées pour intégrer moins d'additifs. Par ailleurs, de nouveaux services vont voir le jour comme une caisse à l'accueil pour le Drive, afin que le client puisse acheter les produits qu'il a oubliés d'ajouter à sa commande en ligne. Une cinquantaine de points de vente vont intégrer ce concept d'ici l'année prochaine, puis 300 à 500 chaque année.



Tags : intermarché

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

OPA du fonds Searchlight sur Latécoère : un nouveau scandale Alstom ?

Frédérique Picard :"j’ai décidé de répertorier les leviers spécifiques qui permettent aux femmes d’oser"

Jean-Louis Scaringella, les taux d’intérêt négatifs ou : « l’euthanasie des rentiers »

La Saga des Audacieux

Pouquoi les ambitions protectionnistes chinoises et américaines frappent la France et l'Europe

Frédéric Verdavaine (Nexity) : « Nous sommes au croisement de nombreux enjeux de société structurants pour l’avenir »

​« L’Etat ne peut pas se transformer en « père fouettard » et réguler avec des mesures très restrictives les acteurs innovants de l’économie collaborative »

"Les collectivités territoriales sont nos partenaires privilégiés." Carmen Munoz, Directrice Générale de Citelum












Rss
Twitter
Facebook