Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Intersyndicale d'Air France : pas de préavis de grève ni d'ultimatum





Le 7 Septembre 2018, par

Ce sera sans aucun doute un soulagement pour la direction d'Air France : l'intersyndicale a annoncé qu'elle n'avait pas l'intention de lancer de préavis ni d'ultimatum de grève… pour le moment.


L'intersyndicale est en conflit ouvert avec la direction de la compagnie aérienne depuis le début de l'année sur la question de l'augmentation des salaires. Un dossier qui a déjà provoqué de lourdes pertes pour Air France-KLM suite à un mouvement social au printemps… et qui a coûté sa tête à l'ex-PDG Jean-Marc Janaillac. Ce dernier a été remplacé par Benjamin Smith, transfuge d'Air Canada, dont la mission bien compliquée est justement de trouver une issue à ce conflit.

Les neuf syndicats qui composent l'intersyndicale ont organisé 15 jours de grève et exige une hausse générale des salaires de 5,1% pour 2018. Ce vendredi, ils définissaient une stratégie afin d'obtenir ce qu'ils souhaitent, mais celle-ci ne reposera pas sur un préavis de grève ou sur les ultimatums. À Reuters, la secrétaire adjointe du SNPNC Sandrine Techer a déclaré qu'un accord salarial devait être trouvé pour « solder le conflit ». Le secrétaire général de FO, Christophe Malloggi, a lui indiqué que Benjamin Smith ne « peut pas ne pas savoir que nous sommes déterminés et mobilisés ».

L'intersyndicale, et tout particulièrement le SNPC, principal syndicat des pilotes, a savonné la planche du nouveau directeur général au moment de sa nomination, en interrogeant sa nationalité. L'ex-numéro 2 d'Air Canada a obtenu de la direction d'Air France le triplement de son salaire par rapport à celui de son prédécesseur. Un motif d'exaspération pour les organisations de personnels qui demandent eux aussi des hausses des rémunérations. Benjamin Smith, qui multiplie les consultations, sera en poste à partir du 30 septembre.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »










Rss
Twitter
Facebook