Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Italie : l’étrange multiplication des grosses coupures de 500 euros





Le 14 Avril 2015, par Olivier Sancerre

L’Italie est, comme chacun sait, une terre miraculeuse. Il n’est pas rare par exemple d’y voir de soudaines poussées de billets de 500 euros, comme a pu le constater le quotidien La Reppublica, sur la base de chiffres de la Banque d’Italie.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
Il se trouve en effet que les banques italiennes ont, depuis 2010, mis en circulation 12 millions de billets de 500 euros. Mais étrangement, les comptes de leurs clients se sont gonflés de quelques huit fois plus de ces grosses coupures — soit 37 milliards d’euros en billets de 500 euros.

Or, il est reconnu que cette grosse coupure est la préférée des mafieux, des trafiquants en tout genre, et plus simplement de tous ceux qui ont fait de la fraude fiscale une spécialité. Plutôt inquiétant alors que l’Italie a subi de plein fouet la crise économique… 

Pourtant, la circulation de ces billets de 500 euros est censée être encadrée. Plusieurs textes ont obligé les banques italiennes à signaler les transactions « suspectes » dépassant les 15 000 euros, ou encore à interdire les achats en liquide de biens au delà de 1 000 euros. Mais depuis 2012, les versements en grosses coupures ont néanmoins explosé, passant de 4,2 milliards d’euros en 2011 à 10 milliards l’année suivante. 

Voilà un signe clair que quelque chose cloche avec le billet de 500 euros, même si la Banque d’Italie relève qu’il ne s’agit pas nécessairement d’activités illicites.



Tags : 500 euros, italie

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

OPA du fonds Searchlight sur Latécoère : un nouveau scandale Alstom ?

Frédérique Picard :"j’ai décidé de répertorier les leviers spécifiques qui permettent aux femmes d’oser"

Jean-Louis Scaringella, les taux d’intérêt négatifs ou : « l’euthanasie des rentiers »

La Saga des Audacieux

Pouquoi les ambitions protectionnistes chinoises et américaines frappent la France et l'Europe

Frédéric Verdavaine (Nexity) : « Nous sommes au croisement de nombreux enjeux de société structurants pour l’avenir »

​« L’Etat ne peut pas se transformer en « père fouettard » et réguler avec des mesures très restrictives les acteurs innovants de l’économie collaborative »

"Les collectivités territoriales sont nos partenaires privilégiés." Carmen Munoz, Directrice Générale de Citelum












Rss
Twitter
Facebook