Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Jack Dorsey, le patron de Twitter, va-t-il être débarqué par un actionnaire ?





Le 2 Mars 2020, par La rédaction

Est-il possible de diriger deux entreprises cotées en Bourse ? C'est la question que pose un actionnaire de Twitter à Jack Dorsey, qui dirige non seulement le réseau social, mais aussi la société de paiement mobile Square.


Un fonds activiste contre le patron de Twitter

Jack Dorsey, le fondateur de Twitter, est sous la menace d'un départ forcé. Un fonds activiste, Elliott, a acheté pour un milliard de dollars d'actions du réseau social, avec un objectif en tête : obtenir la tête du dirigeant. Le fonds estime en effet que Jack Dorsey n'est pas en mesure de gérer Twitter de la manière la plus efficace pour les actionnaires : ses multiples activités l'empêcheraient en effet de créer de la valeur. En fin d'année dernière, il a ainsi annoncé son intention de passer de trois à six mois en Afrique pour, entre autres, aider le continent à « définir l'avenir » et tout particulièrement celui des cryptomonnaies. Le bitcoin est une autre de ses passions, qui l'éloignerait de la gestion au quotidien de Twitter.

En plus du réseau social, Jack Dorsey est également le patron de Square, une entreprise qui propose des solutions de paiement mobile pour les magasins de détail et les auto-entrepreneurs. De par son activité moins exposée que Twitter, Square est moins connue mais sa solution n'en demeure pas moins connue sur les marchés visés. Et comme Twitter, Square est coté à la Bourse américaine.

Jack Dorsey est vulnérable

Le patron de Twitter ne possède pas le contrôle des votes, l'entreprise n'ayant distribué qu'un seul type d'actions contrairement à d'autres sociétés semblables comme Facebook et Snapchat… dont les dirigeants sont indélogeables par les actionnaires. Par conséquent, Jack Dorsey est une cible pour un fonds comme Elliott qui n'en serait pas à son premier coup d'éclat.

Elliott n'a pas perdu de temps, puisqu'il propose quatre candidats pour les trois sièges au conseil d'administration qui seront à pourvoir cette année. En Bourse, Twitter n'est jamais parvenu à retrouver son niveau d'introduction de novembre 2013. Square est mieux loti, avec une action à 80 $ (72 €), qui reste néanmoins assez loin de son meilleur niveau remontant à septembre 2018 (99 $, soit environ 89 €).



Tags : twitter

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"














Rss
Twitter
Facebook