Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Jack Ma, le patron milliardaire d’Alibaba, adhère au Parti communiste chinois





Le 28 Novembre 2018, par

On peut être milliardaire, on n’en est pas moins… communiste ! C’est la situation à première vue paradoxale de Jack Ma, le fondateur du géant chinois du commerce en ligne Alibaba.


Le Parti communiste chinois (PCC) compte dans ses rangs des personnalités riches, très riches ! Le Quotidien du Peuple, organe officiel du PCC, a confirmé que Jack Ma était bien inscrit au parti unique du pays. Il y est salué comme un des constructeurs « exceptionnels » du socialisme « aux caractéristiques chinoises » dans le Zhejiang, la province où le géant de l’e-commerce a son siège. Le fondateur d’Alibaba avait pourtant laissé entendre par le passé que la politique ne l’intéressait pas vraiment…

Mais visiblement, il ne fait pas que de la figuration au sein du PCC. Le quotidien chinois lui prête en effet un rôle important dans la constitution des nouvelles « Routes de la soie », chères à Xi Jinping. Ces « Routes », lancées à l’assaut de l’Asie et de l’Europe en 2013, sont un projet gigantesque qui voit la Chine investir énormément pour étendre et asseoir son influence. Toutefois, Jack Ma n’avait pas indiqué qu’il était membre du PCC en 2014, au moment de l’introduction boursière d’Alibaba. Avait-il déjà sa carte du parti à l’époque ? Nul ne le sait et personne chez Alibaba n’a voulu répondre à cette question.

Le Parti communiste chinois et la doctrine édictée par le président Xi Jinping ont la volonté de peser sur les décisions des petites et des grandes entreprises privées du pays. Plus de 75% d’entre elles ont répondu à l’exigence d’avoir une cellule du PCC en son sein. Pour un patron ou un dirigeant d’entreprise, adhérer au parti peut également être une démarche pour mettre de l’huile dans les rouages de l’administration.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : Alibaba

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook