Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Jean-Paul Delevoye veut indexer les retraites sur les salaires





Le 18 Février 2019, par

Nouvel épisode dans la réforme des retraites, un dossier brûlant dont les contours sont en train d’être dessinés. Jean-Paul Delevoye est en faveur de l’indexation des retraites non pas sur l’inflation, mais sur les salaires.


Le dossier très complexe de la réforme des retraites s’est enrichi d’un nouveau chapitre important. Le Haut-commissaire en charge de la rénovation du système des retraites, Jean-Paul Delevoye, a donné sa préférence pour une indexation des retraites sur les salaires, et non plus sur l’inflation. Le système actuel, basé sur l’inflation, a un avantage selon lui : il ne défavorise pas les droits acquis par rapport à l'évolution générale des prix, et il permet en outre « d’octroyer un taux de remplacement à la liquidation plus élevé ». Malgré tout, cette indexation sur la variation des prix est aussi un facteur d’inéquité, relève-t-il, puisqu’il ne valorise pas de la même manière les droits acquis « en début, au milieu ou en fin de carrière ».

D’où l’idée d’une indexation en fonction de l’évolution des salaires. Celle-ci permettrait de maintenir constant le « rythme d'acquisition des droits au cours de la carrière pour un individu moyen ». Autre avantage, les salariés ayant eu une carrière « plate ou heurtée » bénéficieraient d’une revalorisation de leurs droits en tenant compte de l’évolution globale des salaires. Le système des retraites serait aussi moins dépendant de la croissance.

Le document remis par Jean-Paul Delevoye aux organisations syndicales et patronales décrit également une « règle d’or » qui assure l’équilibre des comptes du système des retraites sur plusieurs années. Un tel changement dans le calcul des retraites implique toutefois de s’interroger sur la période de transition entre les deux systèmes, ainsi que sur la base de l’indexation (salaire moyen par tête, masse salariale ?). 


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : retraite

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur



Les entretiens du JDE

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »

« Accueillir c’est protéger ! » par Frédéric Giqueaux

Karine Schrenzel, PDG des 3 Suisses : « L’envie d’entreprendre est un sentiment que j’ai toujours porté en moi »










Rss
Twitter
Facebook