Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Jeu vidéo mobile : les dessous du phénomène Flappy Bird





Le 6 Février 2014, par

Le phénomène Flappy Bird a pris tout le monde par surprise. Loin des techniques de marketing viral, ce jeu mobile développé par un micro-studio vietnamien provoque une véritable déferlante.


Flappy Bird n'est sans doute pas le plus beau jeu au monde, ou celui offrant la plus grande profondeur ni le meilleur scénario. Le joueur doit éviter à un oiseau de se fracasser sur des tuyaux… On est loin des blockbusters du jeu vidéo ! Et pourtant, malgré une réalisation sans relief, le titre est classé numéro un au classement des boutiques d'applications d'Apple et de Google. Les utilisateurs se sont massivement emparés du jeu, en en louant la difficulté et la facilité de prise en main - de fait, on « meurt » très souvent dans Flappy Bird, provoquant la frustration et l'envie de recommencer.
 
L'application est la création d'un développeur unique, Dong Nguyen, qui l'a conçu en quelques nuits après son travail habituel. Il n'imaginait pas évidemment le succès colossal qu'allait rencontrer Flappy Bird, qui a été téléchargé plus de 50 millions de fois sans aucune campagne marketing. Une véritable anomalie dans un secteur qui sait pourtant user des ficelles les plus sophistiquées pour attirer les joueurs. Dans ce sens, la réussite de Flappy Bird est très rafraîchissante et prouve que la meilleure méthode marketing reste le bouche à oreille.
 
Le jeu est téléchargeable gratuitement sur iOS et Android, son modèle économique étant basé sur l'affichage de bandeaux publicitaires. Le succès est si massif que la publicité génère 50 000$ par jour… De quoi voir l'avenir en rose pour Dong Nguyen, qui songe déjà à développer une suite, alors que ses deux autres jeux sont également solidement installés dans le top 10 des boutiques d'applications. Les joueurs devront néanmoins attendre avant de voir ce nouveau chapitre de l'aventure Flappy Bird : le développeur veut prendre son temps et profiter de son succès inattendu.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré

Les enjeux de la délégation de pouvoirs

Risque Amiante : le point sur les nouvelles obligations avec SET Environnement