Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Jeux Olympiques Paris 2024 : « grande satisfaction » du CIO





Le 11 Mars 2024, par La rédaction

À l’approche des Jeux Olympiques de Paris 2024, la commission de coordination du Comité International Olympique (CIO) exprime sa satisfaction quant à l’avancement des préparatifs, tout en reconnaissant le climat social tendu en France. Cette situation soulève des questions quant à l'impact possible des mouvements sociaux sur l'événement mondial.


Le projet des Jeux Olympiques sur de bons rails

La préparation des Jeux Olympiques de Paris 2024 avance conformément aux attentes, avec la commission de coordination du CIO quittant Paris pour la dernière fois avant l'événement, rassurée quant à la réalisation des objectifs fixés. « Nous quittons Paris avec pleine confiance que l'excellence est à portée de main », a affirmé Pierre-Olivier Beckers, président de la commission de coordination du CIO, soulignant l’achèvement proche du projet avec seulement 4% du temps restant. 

La déclaration intervient après la septième et ultime visite à Paris, moment choisi par le comité pour exprimer sa grande satisfaction vis-à-vis de l'état d'avancement du projet. Tony Estanguet, président de Paris 2024, a complété en soulignant l'importance de la dernière ligne droite dans la concrétisation du succès. L'engouement grandissant en France et à l'international est palpable, signalant une anticipation positive de l'événement.

Malgré cet optimisme, le climat social en France représente une préoccupation notable. La CGT a annoncé un préavis de grève dans la fonction publique pendant les Jeux, soulevant des inquiétudes quant à la possibilité de perturbations. Néanmoins, le CIO reste confiant, mettant en avant la volonté de dialogue social comme un moyen de surmonter ces obstacles. La présence de Bernard Thibault, ex-secrétaire général de la CGT et membre du comité d'organisation, témoigne d'une tentative de conciliation entre les différentes parties prenantes.

Vers une célébration réussie

Le « JO bashing » et les critiques à l'encontre de l'organisation ne semblent pas ébranler Pierre-Olivier Beckers, qui considère ces phénomènes comme habituels à l'approche de l'échéance. L'exemple de Londres est cité pour rappeler que le soutien tend à fluctuer mais ne remet pas en question la réussite de l'événement. Les ajustements en matière de sécurité, notamment l'assouplissement des règles autour des sites de compétition, montrent une capacité d'adaptation et de réponse aux défis émergents.

La préparation des Jeux Olympiques de Paris 2024 est donc marquée par un équilibre entre confiance et vigilance. La grande satisfaction exprimée par le CIO quant à l'avancement du projet contraste avec la reconnaissance des défis sociaux à surmonter. Cette dynamique reflète l'ambition de réaliser une édition exceptionnelle des Jeux, tout en restant attentif au contexte national susceptible d'influencer son déroulement. 




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook