Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Jeux vidéo : le moteur Unity au centre de tous les intérêts





Le 11 Août 2022, par François Lapierre

Branle-bas de combat dans le secteur du jeu vidéo. Unity, un moteur sur lequel s'appuie de nombreux titres, fait l'objet d'une tentative d'acquisition inattendue.


Rouage essentiel du marché

Unity est une des briques indispensables qui soutient une bonne partie de l'industrie du jeu vidéo. Ce moteur permet en effet à de très nombreux titres — que ce soit sur PC, sur consoles ou pour les plateformes mobiles — de fonctionner. Si l'outil est vital pour les studios de développement, Unity perd beaucoup d'argent : 282 millions en 2020, 532 millions en 2021, et 2022 a mal débuté avec des pertes, encore, de 177 millions depuis le début de l'année.

Pour redresser la barre, la direction de Unity a approuvé un projet de fusion avec ironSource. Cette société spécialisée dans la monétisation des applications a mis au point une proposition qui a reçu l'aval des conseils d'administration des deux entreprises. Au terme de l'opération, Unity détiendra 73,5% du capital de la nouvelle société. Jusqu'ici, tout va bien…

Proposition alternative

Sauf qu'un trouble-fête est venu mettre son grain de sel ! AppLovin, concurrent d'ironSource sur le même créneau de la monétisation, a proposé une offre alternative qui valorise Unity à hauteur de 17,5 milliards de dollars, soit 2 milliards de plus par rapport à la valorisation réelle du moteur du jeu. La nouvelle société génèrerait un chiffre d'affaires de 7 milliards de dollars dès 2024, et des profits de 3 milliards.

Sur le papier, cette opération a donc de quoi séduire et « permettrait d'obtenir une valeur optimale pour les actionnaires et de créer une solution complète sans précédent permettant aux développeurs de créer, de monétiser, de mesurer et de développer des jeux », affirme le nouveau prétendant. Les actionnaires de Unity l'entendront-ils de cette oreille ?



Tags : jeux vidéo

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook