Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Jusqu'à 14.000 euros de bonus sur l'achat d'un utilitaire électrique ou hybride





Le 28 Juillet 2021, par La rédaction

Le gouvernement vient de donner un coup de main appréciable aux artisans et aux entreprises en augmentant la prime à la conversion et le bonus à l'achat de camionnettes et d'utilitaires électriques et hybrides. Cumulées, ces deux aides peuvent en effet représenter 14.000 euros.


Bonus écologique et prime à la conversion

Le gouvernement a mis en place de nouvelles aides pour l'acquisition d'un utilitaire léger fonctionnant à l'électrique ou avec une motorisation hybride. Il y a tout d'abord les plafonds appliqués aux voitures particulières qui sautent : ces plafonds qui pouvaient se monter jusqu'à 60.000 euros concernaient également des camionnettes. La mesure avait été annoncée en avril par Bruno Le Maire. Et désormais, le bonus écologique se monte à 7.000 euros pour les personnes physiques, et à 5.000 euros pour les personnes morales, peu importe le type de véhicules utilitaires.

Le bonus est versé à l'achat d'utilitaires légers qui émettent moins de 20 grammes de CO2 par kilomètre et dont l'autonomie en tout-électrique dépasse les 60 kilomètres (ce qui au passage permet aux hybrides rechargeables d'en profiter). Quant à la prime à la conversion, elle correspond à 40% du coût d'achat, dans la limite de 9.000 euros pour les modèles de classe III (supérieur à 1.760 kg), de 5.000 euros pour un véhicule de classe I (inférieur ou égal à 1.305 kg) ou encore de 7.000 euros pour la classe II (entre 1.305 et 1.760 kg).

Nouvelle prime pour l'achat d'un vélo électrique

Le gouvernement cherche donc à pousser les professionnels à s'équiper de véhicules moins polluants, après avoir aidé les particuliers dont les aides ont d'ailleurs baissé. Les entreprises et les artisans peuvent également faire appel à des avantages fiscaux ainsi qu'à des subventions locales. Dans un communiqué, le ministère de la Transition écologique indique : « prenant en compte les contraintes des artisans et des acteurs de la logistique urbaine dans leur choix de véhicules, le cumul des deux aides peut désormais atteindre grâce à France Relance 14.000 euros pour les véhicules ayant une charge utile importante ».

Les particuliers ne sont toutefois pas oubliés. Ils peuvent ainsi bénéficier d'une prime à la conversion pour l'achat d'un vélo à assistance électrique (VAE) qui couvre 40% du coût d'achat du véhicule, dans la limite de 1.500 euros. Pour en profiter, il faut mettre au rebut une voiture ou une camionnette polluante.



Tags : automobile

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook