Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

KFC : un gros appétit pour le poulet français





Le 25 Janvier 2016, par

KFC, une des plus grandes chaînes de restauration rapide en France, a décidé d'augmenter sérieusement ses approvisionnements de morceaux de poulets en provenance de l'Hexagone.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
Le groupe, qui possède un réseau de 188 établissements sur le territoire français, va ainsi passer commande de 2 000 tonnes de morceaux de poulet à SNV, une filiale du leader tricolore du poulet, l'entreprise sarthoise LDC. Ce volume correspond aux livraisons attendues pour la première année uniquement : elles pourront ensuite augmenter.

SNV va produire cette viande de poulets à Laval, sur un site qui était anciennement détenu par Doux ; la maison-mère LDC avait acquis l'abattoir en 2012 et investi 5 millions d'euros pour rénover le site. Le groupe sarthois a finalement convenu d'un investissement de 3 millions pour assurer la demande de KFC.

L'enseigne américaine de restauration rapide, présente en France depuis près de 25 ans, s'approvisionne également chez le français Gastronome. La production de SNV va multiplier par deux l'approvisionnement français en poulet, soit un quart du volume nécessaire pour faire tourner les restaurants de la société. KFC espère dépasser les 200 établissements cette année, pour atteindre un chiffre d'affaires annuel de 500 millions d'euros.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : kfc

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook