Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

KLM : ceux qui l’aiment prendront le train





Le 16 Septembre 2019, par Paul Malo

Étonnante proposition de la part d’une compagnie aérienne : à compter de 2020, elle va remplacer une de ses cinq liaisons quotidiennes entre Amsterdam et Bruxelles par un train.


Dans la mouvance du "flyskam"

Et si vous preniez le train en lieu et place de nos avions ? C’est ce que proposera la compagnie aérienne néerlandaise KLM à partir de mars 2020 à ses clients entre Bruxelles et Amsterdam. En effet, moins de 200 km séparent les deux villes. Et quand le trajet en avion prend une demi heure, hors le temps perdu pour aller à l’aéroport et y attendre, celui en Thalys prend une heure et demi.

Pourquoi ne pas, du coup, basculer de l’un à l’autre, sans trop perdre de temps, et en polluant moins ? L’idée s’inscrit dans la mouvance nordique du "flyskam",  la honte de prendre l’avion récemment apparue en Suède. Le vol Bruxelles-Amsterdam est très souvent utilisé pour aller prendre un long courrier aux Pays-Bas. L’an passé, plus de 275.000 voyageurs en ont fait usage, soit une hausse de 8,4 % sur un an, selon les chiffres de BRUtrends.


 

Libérer des slots à Amsterdam Schipol

KLM présente l’initiative comme le fait de vouloir "créer un avenir durable pour le transport aérien", via un "transport intermodal par train et par avion". Pour proposer ces trajets quotidiens en train, KLM s’est associée à NS Dutch Railways et à l’opérateur franco-belge Thalys. À compter du 29 mars 2020, KLM remplacera donc une liaison quotidienne entre Bruxelles et Schiphol par un nombre de places assises sur le train à grande vitesse Thalys.

Mais au-delà des considérations écologiques, il faut aussi dire que l’aéroport d’Amsterdam Schiphol frise la congestion. L’aéroport d’Amsterdam Schiphol a vu transiter 41 millions de voyageurs rien que sur les six premiers mois de l'année. Concrètement, cela lui permet de libérer de précieux "slots", des créneaux de décollage et d’atterrissage pour des vols long-courriers bien plus rentables pour la compagnie.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook