Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

L'Allemagne profite toujours à plein de la croissance





Le 15 Août 2018, par

Alors que la France et une partie de l'Europe voient leur croissance s'essouffler cette année, l'Allemagne continue sur sa lancée et affiche des progressions impressionnantes de son PIB.


Au second trimestre, la croissance allemande s'établit à 0,5%, soit 0,1 point de plus que les prévisions. Mieux, la progression du PIB au premier trimestre a été revu à la hausse, passant de 0,3% à 0,4%. De quoi rendre jaloux des pays comme la France, qui n'a pas fait mieux que 0,2% entre les mois d'avril et de juin. En zone euro, la croissance a elle aussi ralenti au second trimestre, passant de 0,4% à 0,3%. Outre Rhin, c'est la demande intérieure qui continue de tirer la croissance vers les sommets : les salaires sont en hausse et le secteur du bâtiment est en pleine forme en raison des taux bas.

La prévision de croissance pour cette année de l'Allemagne est toutefois en baisse : la Bundesbank avait parié sur une progression de 2,5%, mais finalement elle ne devrait être « que » de 2% (contre 1,7% pour la France). Le FMI évoque lui une hypothèse de 2,2% de croissance pour cette année. Des chiffres qui contrastent avec la performance enregistrée en 2017, durant laquelle le pays avait enregistré des croissances trimestrielles de 1,1%, 0,5%, 0,6% et 0,5%. Ces prévisions, même revues à la baisse, n'en demeurent pas moins des objectifs inatteignables pour bon nombre de pays européens.

Néanmoins, la situation n'est pas aussi bonne qu'on pourrait le croire. La situation internationale en particulier interroge les observateurs, en particulier les tentations protectionnistes de Donald Trump, ainsi que les à-coups de la guerre commerciale que se mènent les États-Unis, la Chine et l'Europe. Sans oublier les reproches des partenaires de l'Allemagne, la France en tête, qui demandent au pays d'investir davantage pour faire en sorte que tout le monde profite de cette insolente croissance.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : croissance

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook