Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

L'EPR finlandais finalement mis en service





Le 15 Mars 2022, par François Lapierre

Alors que la guerre en Ukraine redessine le paysage énergétique européen à vitesse accélérée, la mise en service de l'EPR finlandais fait peut-être figure de solution à long terme.


Un des réacteurs les plus puissants en Europe

Alors que le réacteur nouvelle génération aurait dû être mis en service il y a douze ans, l'EPR Olkiluoto-3 finlandais a commencé à produire de l'énergie samedi dernier. Un soulagement pour le consortium Areva-Siemens, à la tâche sur ce chantier qui a duré si longtemps en accumulant les problèmes, les retards et les dérapages financiers. La facture finale de cet EPR revient à 11 milliards d'euros, contre 3,3 milliards prévus initialement…

Toutefois, malgré les difficultés, le jeu pourrait en valoir la chandelle. Lorsque le réacteur sera complètement opérationnel, ce qui sera normalement le cas en juillet, il couvrira 14% des besoins en électricité du pays avec sa production de 1.650 mégawatts. Olkiluoto-3 sera tout simplement un des réacteurs nucléaires les plus puissants en Europe. La Finlande exploite deux autres réacteurs, à Eurajoki (côte Ouest).

Réduire la dépendance à l'énergie importée

Cette bonne nouvelle intervient à un moment où l'Europe a l'intention d'accélérer sa sortie des énergies fossiles, sous le coup de la guerre en Ukraine et des sanctions imposées à la Russie. Pour le moment, les hydrocarbures importées du pays sont toujours d'actualité, mais de nouvelles mesures européennes pourraient priver le vieux continent de cette énergie.

Mais si les EPR peuvent faire partie de la solution, rien n'est gagné. Les retards dans le chantier ont de quoi refroidir bien des ardeurs. Si le réacteur finlandais fonctionne, c'est encore loin d'être le cas de celui de Hinkley Point, dans le sud de l'Angleterre, qui ne devrait démarrer qu'en 2025. Et à Flamanville, dans la Manche, la facture atteint désormais 12,7 milliards, au lieu des 3,3 milliards d'origine. Cela n'a pas empêché Emmanuel Macron de relancer le programme de nucléaire civil pour permettre à la France de réduire sa dépendance à l'énergie importée.



Tags : nucléaire

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook