Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

L'Égypte achète 30 Rafale supplémentaires





Le 5 Mai 2021, par La rédactionn

L'Égypte est friande de Rafale. L'armée du pays va s'équiper de 30 avions supplémentaires, comme l'ont confirmé Le Caire et Paris suite à une fuite dans la presse.


De nouveaux Rafale pour l'armée égyptienne

Le contrat avait fait du bruit à l'époque : en 2015, l'Égypte annonçait son intention d'acquérir 24 Rafale. L'avion du groupe Dassault ne comptait pas, à l'époque, beaucoup de clients si ce n'est l'armée française. C'est pourquoi cette commande égyptienne était si importante, puisque le pays était le premier à acheter des Rafale. Néanmoins, Le Caire n'avait jamais levé l'option de 12 Rafale supplémentaires qui était inscrite au contrat. 

Qu'à cela ne tienne, suite à une fuite du site Disclose, l'Égypte a confirmé l'acquisition de 30 unités supplémentaires. « L'Egypte et la France ont signé un contrat de fourniture de 30 avions Rafale », explique le communiqué. L'achat se réalisera par le biais d'un prêt sur dix ans. Cela portera à 54 le nombre de Rafale aux couleurs du pays, ce qui fera de l'armée de l'air égyptienne la seconde plus importante au monde à opérer une telle flotte de Rafale. La première étant évidemment l'armée de l'air française.

Un contrat à presque 4 milliards d'euros

Le montant de la commande est resté confidentiel, mais Disclose parle d'une commande à 3,95 milliards d'euros. Ni l'Égypte, ni la France n'ont voulu commenter ce tarif, pas plus qu'ils n'ont détaillé les conditions de l'achat. Paris aurait ainsi accordé un prêt garanti par l'État couvrant 85% de cette acquisition. 

Par ailleurs, l'Égypte aurait aussi passé signé un contrat auprès de MBDA pour des missiles, ainsi qu'avec Safran Electronic & Defense. Ce n'est pas la première fois que le pays fait appel aux services d'entreprises françaises pour son équipement militaire. Il avait ainsi été le premier importateur pour le Mirage 2000, comme l'a rappelé Dassault.



Tags : dassault

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook