Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

L’État français va offrir près de 3 millions d’actions la Française des Jeux





Le 25 Mai 2021, par Quitterie Desjobert

Pour dix actions Française des Jeux achetées et conservées 18 mois, l’État Français va offrir une action FDJ supplémentaire. Une générosité prévue dès novembre 2019, lors de la privatisation de la Loterie nationale.


Une action gratuite pour dix actions conservées

L’État français a annoncé qu’il allait procéder à la distribution de 2,5 à 3 millions d’actions la Française des Jeux gratuites pour remercier les actionnaires ayant acheté des parts de l’entreprise lors de sa privatisation en novembre 2019. Ainsi, pour dix actions FDJ achetées et conservées pendant 18 mois, l’État offre une action Française des Jeux supplémentaire. 

Cette distribution d’actions est prévue depuis le lancement de l’opération de privatisation de la Française des Jeux en novembre 2019 et va profiter aux trois quarts des 500.000 investisseurs de la Loterie nationale. Ces investisseurs qui ont fait le choix de conserver leurs titres malgré la crise vont donc être récompensés, puisque l’action de la FDJ vaut aujourd’hui 124% plus cher que lors de sa première cotation. 

La Française des Jeux, une action refuge pour les actionnaires

Si la Française des Jeux a connu un frein de ses ventes en 2020, notamment au niveau des paris sportifs. Sa croissance a rapidement repris dès l’automne avec le retour des compétitions et la réouverture des points de vente. En 2020, les bénéfices de la FDJ ont atteint 214 millions d’euros et pour l’année 2021, les résultats devraient être meilleurs puisque les Français ont massivement recommencé à jouer et à miser. Pour le premier trimestre de 2021, le total des mises a dépassé le niveau d’avant crise, atteignant 4,5 milliards d’euros de plus. 

La croissance et la stabilité des actions de la FDJ en ont fait un titre refuge pour les actionnaires. Actuellement, le titre FDJ est vendu un peu plus de 45 euros. En 2019, l’État a obtenu 2 milliards d’euros dans la privatisation de la Française des Jeux, en offrant une partie de ses actions, sa part au capital de la société baisse une nouvelle fois pour atteindre 20%. Une part qui ne devrait pas diminuer selon le gouvernement. 




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook