Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

L'État renationalise EDF





Le 8 Juillet 2022, par François Lapierre

L'État va reprendre la main sur EDF. Elisabeth Borne a annoncé la renationalisation de l'énergéticien, confronté à des défis de grande ampleur et lesté de lourdes difficultés financières.


L'État maître du capital d'EDF

Elisabeth Borne a confirmé, lors de sa déclaration de politique générale à l'Assemblée nationale, que le gouvernement avait l'intention de renationaliser EDF. « Je vous confirme aujourd’hui l’intention de l’État de détenir 100% du capital d’EDF », a annoncé la Première ministre. « Cette évolution permettra à EDF de renforcer sa capacité à mener dans les meilleurs délais des projets ambitieux et indispensables pour notre avenir énergétique ». 

Le capital d'EDF s'était ouvert aux investisseurs privés en 2005, mais c'est l'État qui détient la grande majorité des parts (84%). Le processus de renationalisation ne changera finalement pas grand chose du point de vue de la structure capitalistique de l'entreprise. En revanche, cela donnera les coudées franches à l'État pour mener à bien les chantiers qui s'annoncent.

Six EPR supplémentaires

Emmanuel Macron a annoncé l'an dernier un nouveau programme nucléaire visant à la construction de six nouveaux EPR. Coût estimé de ce chantier pharaonique : 50 milliards d'euros. Le contexte financier dans lequel se débat EDF ne permet pas à l'entreprise d'y faire face. L'énergéticien est embourbé dans une dette colossale, l'EPR de Flamanville a vu son coût quadrupler alors que les retards se multiplient, la maintenance du parc actuel est un véritable casse-tête…

Par ailleurs, EDF doit vendre plus d'électricité bon marché à ses concurrents dans le cadre du bouclier tarifaire. L'État souhaite donc « avoir le plein contrôle de cette entreprise et lui donner les marges financières pour les investissements qu’on attend d’elle », a détaillé Elisabeth Borne au journal de TF1. Jean-Bernard Lévy, le PDG actuel d'EDF, va d'ailleurs quitter son poste de manière anticipée.



Tags : EDF

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook