Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

L’Etat va affecter 300 millions d’euros pour co-financer des projets innovants





Le 6 Décembre 2013, par La rédaction

Lundi 2 décembre 2013 à Paris, Arnaud Montebourg, Fleur Pellerin et Anne Lauvergeon ont lancé le Concours mondial d’innovation, en présence de François Hollande. L’objectif est de faire émerger les talents et les accompagner dans leur croissance, en France.


7 ambitions pour la France 2025

Le 18 avril 2013, le président de la République installait la Commission Innovation 2030, présidée par Anne Lauvergeon, sous l’égide d’Arnaud Montebourg, ministre du redressement productif et de Fleur Pellerin, ministre déléguée chargée des petites et moyennes entreprises, de l’innovation et de l’économie numérique.

Cette Commission a identifié des opportunités majeures au potentiel particulièrement fort pour l’économie française reposant sur la capacité à générer de la croissance, des emplois et des exportations. Ces opportunités nécessitent des innovations de rupture et constituent un enjeu de souveraineté pour que la France soit durablement une puissance économique prospère. Enfin elles prennent en compte les évolutions technologiques massives comme les révolutions numériques ou l’impact des nouveaux matériaux avec des propriétés avancées.  La Commission a ainsi déterminé sept ambitions pour la France 2025 :

1 – Le stockage de l’énergie ;
2 – Le recyclage des matières : métaux rares ;
3 – La valorisation des richesses marines : métaux et dessalement de l’eau de mer ;
4 – Les protéines végétales et la chimie du végétal ;
5 – La médecine individualisée ;
6 – La silver économie, l’innovation au service de la longévité ;
7– La valorisation des données massives (Big Data).

Attirer les talents du monde entier, réaliser leurs projets en France, créer la richesse collective de demain

L’objectif du Concours mondial d’innovation est de repérer des futurs champions de l’économie française et d’accompagner la croissance des entrepreneurs français ou étrangers dont le projet d’innovation présente un potentiel particulièrement fort pour l’économie française. A travers ce Concours, il s’agit d’encourager les talents d’aujourd’hui pour créer notre richesse collective de demain.

Dans le cadre du programme d’investissements d’avenir (35 milliards d’euros sur dix an pour financer l’innovation en France, renforcer la productivité, la capacité d’innover et accroître la compétitivité des entreprises) et en s’appuyant sur la banque publique d’investissement qui offre des solutions de financement adaptées à chaque étape de la vie des entreprises, l’Etat va affecter 300 millions d’euros pour co-financier des projets innovants portant les 7 ambitions définies par la Commission.  

Avec ce Concours, le Gouvernement entend installer une politique d’avenir engagée dans le soutien de ceux qui créent, innovent et prennent des risques.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare

La France doit consacrer l’importance stratégique d’une filière de l’hygiène

Sacha Lazimi (Yubo) : « En termes de communauté, nous sommes la première application sociale 100 % made in France »

Relance économique : de la nécessité d’intégrer la sécurisation des échanges inter-entreprises

Le chômage américain baisse… si vous excluez les CDD

TwentyTwo Real Estate: "agilité et rigueur face au risque" (Daniel Rigny)













Rss
Twitter
Facebook