Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

L'État va vendre des participations pour financer l'innovation





Le 3 Septembre 2017, par

L'État va abonder le fonds de financement de l'innovation et de la recherche avec de l'argent provenant des cessions de participation. Bruno Le Maire, puis Edouard Philippe, ont confirmé ces ventes.


En juillet, le ministre de l'Économie annonçait déjà que le gouvernement prévoyait la cession de participations « dans un certain nombre d'entreprises publiques », ce à partir du mois de septembre. Lors d'un forum italien qui s'est tenu ce samedi 2 septembre, Bruno Le Maire a toutefois précisé qu'il annoncera « dans quelques semaines » qu'il va « privatiser certaines entreprises » afin d'abonder le fonds de l'innovation. Il a également indiqué que la meilleure manière de dépenser de l'argent était de financer l'innovation, « plutôt que d'être emprisonné dans certaines compagnies qui ne sont pas stratégiques pour l'Etat français ».

Edouard Philippe a confirmé l'intention du gouvernement pendant l'émission Questions Politiques de franceinfo/France Inter/Le Monde. Oui, l'État va bien « céder des parties de capitaux » détenus dans des entreprises. Mais le Premier ministre n'a pas parlé de « privatisation » et surtout, il a indiqué que ces cessions ne concerneront pas forcément 100% des capitaux détenus par l'État. Ni le Premier ministre, ni son ministre de l'Économie n'ont voulu indiquer quelles seraient les entreprises concernées.

À Bercy, on ne veut pas céder des participations dans des entreprises stratégiques : ni le secteur de l'énergie, ni l'industrie militaire ne semblent donc visées. En revanche, les participations dans la Française des Jeux ou dans Aéroports de Paris pourraient être vendues « au rythme et aux conditions les plus intéressantes pour l'Etat, pour alimenter des fonds qui serviront à financer l'innovation et la recherche », a indiqué Edouard Philippe.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur



Les entretiens du JDE

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »

« Accueillir c’est protéger ! » par Frédéric Giqueaux

Karine Schrenzel, PDG des 3 Suisses : « L’envie d’entreprendre est un sentiment que j’ai toujours porté en moi »










Rss
Twitter
Facebook