Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

L’Euro 2016 a généré plus d’un milliard d’euros de retombées économiques





Le 10 Janvier 2017, par

L’Euro de football, organisé en juin et en juillet dernier, a rapporté de l’argent évidemment… Reste à savoir combien ! Une étude commandée par le ministère des Sports et réalisée par le cabinet Keneo et le Centre de droit et d'économie du sport (CDES) de Limoges fait le point.


Les retombées économiques de l’événement sportif sont estimées à 1,221 milliard d’euros. C’est l’équivalent de 9 762 emplois à plein temps sur l’année 2016 ; la compétition a généré 74,9 millions de recettes fiscales supplémentaires. Plus de la moitié des revenus tirés de l’Euro (625,8 millions, pour être précis) provient de la seule activité touristique. Le reste, c’est à dire 596 millions, a été généré par les investissements nécessaires à l’organisation du tournoi.

La France a, durant l’événement, accueilli 613 000 visiteurs étrangers directement liés à l’Euro : ils sont venus assister aux matchs, ou ils ont participé aux festivités dans les « fan zones » présentes dans les villes hôtes. En moyenne, ces touristes ont séjourné 7,9 jours. Une activité bienvenue pour le secteur français du tourisme.

Le CDES tient cependant à relativiser ces chiffres. Pour organiser et assurer une bonne tenue de la compétition sportive, les pouvoirs publics ont investi la somme (estimée) de 775 millions d’euros. Ces chiffres seront en tout cas bien utiles pour optimiser la candidature de la ville de Paris aux JO de 2024.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : euro 2016

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Entretien avec Ignacio de la Torre : "Nous vivons le début de la fin de « l’argent bon marché » !"

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré
















Rss
Twitter
Facebook