Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

L’Insee confirme une croissance au ralenti pour 2019





Le 21 Juin 2019, par

Les prévisions de croissance pessimistes se multiplient pour l’économie française cette année. L’Insee estime ainsi que le PIB hexagonal devrait se contenter d’une progression de 1,3% en 2019.


La dernière note de conjoncture de l’Insee n’incite pas à l’optimisme. Selon l’organisme, la croissance française devrait s’établit à 1,3% cette année ; c’est moins qu’en 2018 (1,7%) et un sérieux coup de frein par rapport à 2017 (2,4%). La demande intérieure n’est pas suffisamment forte alors que le pouvoir d’achat a été boosté par les mesures sociales prises en urgence par le gouvernement pour répondre aux revendications des « gilets jaunes ». Selon l’Insee, les Français vont bénéficier d’une progression de 2,3% de leur pouvoir d’achat en 2019. Une première en douze ans.

 

Mais les Français ont privilégié l’épargne plutôt que de consommer. La croissance s’est établie à 0,3% au premier trimestre, alors qu’une précédente estimation remontant au mois de mars donnait 0,1 point de plus. Les entreprises ont réduit leurs investissements, qui ont décéléré sur les trois premiers mois de l’année (0,7% contre 0,8% au dernier trimestre 2018), malgré une amélioration du taux de marge à 32,9% cette année contre 31,2% en 2018. Le commerce extérieur ne soutiendra pas autant la croissance française comme il l’avait fait l’an dernier : il avait représenté 0,7 point de PIB, mais il faut s’attendre à une contribution négative pour 2019 (-0,1 point).

 

Malgré cette croissance en repli, la machine économique française devrait engager 240 000 créations d’emplois nettes en 2019, contre 182 000 en 2018. Le taux de chômage devrait donc s’établir à 8,3% d’ici la fin de l’année, soit 0,4 point de moins qu’en hiver dernier. Le climat des affaires demeure connaît un rebond et la situation demeure malgré tout favorable, souligne l’Insee.



Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : Croissance

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook