Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

L'Iran ne veut pas geler sa production de pétrole





Le 14 Mars 2016, par Olivier Sancerre

Les prix du brut ne risquent pas d'augmenter à court terme. Les pays producteurs de pétrole ont bien des difficultés à s'entendre, pour le plus grand bénéfice des consommateurs.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
Dernier exemple en date : l'Iran ne compte pas soutenir le mouvement de gel de la production de pétrole... à moins que le pays retrouve un niveau de production de 4 millions de barils. Le pays vient tout juste d'obtenir la levée de l'embargo économique qui le corsetait, suite à l'accord sur le nucléaire. Pas question donc de ne pas profiter des devises du pétrole, même si celles-ci seront moins nombreuses qu'attendu.

Plusieurs membres de l'Opep, parmi lesquels l'Arabie saoudite, le Qatar ou encore le Venezuela, se sont entendus pour geler la production de leur pétrole ; mais celle-ci est déjà très élevée et elle inonde un marché où la demande n'est pas aussi prononcée qu'espéré. Résultat : les cours sont en berne, et chaque pays entend jouer sa partition. C'est le cas pour l'Iran.

Une rencontre devait avoir lieu le 20 mars entre les pays de l'Opep pour accorder leurs violons, mais celle-ci a été repoussée à mi-avril. En attendant, le prix du baril a perdu 3% et est passé sous la barre des 40$.



Tags : pétrole

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare

La France doit consacrer l’importance stratégique d’une filière de l’hygiène

Sacha Lazimi (Yubo) : « En termes de communauté, nous sommes la première application sociale 100 % made in France »

Relance économique : de la nécessité d’intégrer la sécurisation des échanges inter-entreprises

Le chômage américain baisse… si vous excluez les CDD

TwentyTwo Real Estate: "agilité et rigueur face au risque" (Daniel Rigny)













Rss
Twitter
Facebook