Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

L'Italie devant la France pour la production de vins





Le 28 Mars 2016, par

En 2014, la France perdait le titre de premier producteur de vins : l'Italie prenait la place… et l'a conservé en 2015. Les derniers chiffres de l'Organisation internationale de la vigne et du vin (OIV) ne laissent planer aucun doute sur le sujet.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
L'an dernier, la production de vin en France a atteint 47,4 milliards d'hectolitres, contre 48,9 milliards d'hectolitres pour l'Italie. L'Hexagone ne peut pas se consoler en se penchant sur les résultats de l'exportation, qui ne sont pas fameux non plus : en 2015, la France se place sur la troisième marche du podium avec 14,2 millions d'hectolitres vendus à l'étranger, contre 24,4 millions pour l'Espagne, et… 20,3 millions pour la péninsule.

Malgré tout, si les volumes sont ce qu'ils sont, en valeur les producteurs français n'ont rien à jalouser de la concurrence. Bien au contraire ! Les exportations du secteur ont généré 8,27 milliards d'euros l'an dernier, ce qui représente une progression de 6,8% sur un an. La performance des vins français est remarquable sur le haut de gamme, tandis que c'est sur l'entrée de gamme que les résultats sont négatifs.

Les grands crus français se vendent particulièrement bien en Chine, le marché le plus stratégique de la planète. Mais les consommateurs chinois sont aussi, de plus en plus, des amateurs de vins à prix « modérés ». C'est là que le combat se joue entre les producteurs et la France doit se positionner plus clairement.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : vin

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur



Les entretiens du JDE

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »

« Accueillir c’est protéger ! » par Frédéric Giqueaux

Karine Schrenzel, PDG des 3 Suisses : « L’envie d’entreprendre est un sentiment que j’ai toujours porté en moi »










Rss
Twitter
Facebook