Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

L’OFCE entrevoit du mieux pour la France en 2015





Le 30 Octobre 2014, par

Enfin une petite lueur d’espoir pour la France ! L’OFCE, dans une note publiée mercredi 29 octobre, se veut plus optimiste dans ses prévisions de croissance pour l’Hexagone que le FMI ou le gouvernement.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
Il ne faudra certes pas s’attendre à une croissance exponentielle : celle-ci sera de 0,4% en 2014, et de 1,1% en 2015. C’est un peu mieux que les estimations du gouvernement pour l’année prochaine. L’OFCE explique son optimisme relatif en soulignant que les conditions du crédit et la réduction des déficits devraient finalement porter leurs fruits. De plus, la baisse récente de l’euro face au dollar fera en sorte que le pays gagne en compétitivité, ce qui a fortement manqué à la France cette année. Et la montée en puissance du CICE (Crédit d’impôt compétitivité emploi), avec 0,3 point de plus, va aussi avoir un impact positif.

En revanche, il ne faudra pas s’attendre à un miracle concernant le taux de chômage. Il devrait s’établir à 9,8% pour 2015. Le déficit bougera n’offrira lui aussi guère de satisfaction, avec 4,3% du PIB en 2015, soit 0,2 point de moins seulement que cette année — c’est d’ailleurs en phase avec les prévisions du gouvernement.

L’OFCE estime également, contrairement aux dires de l’exécutif, que la France est bel et bien sous le régime de l’austérité. Les hausses d’impôts, combinées au plan d’économies imposés par le gouvernement, pèsent sur les ménages tandis que les entreprises bénéficient d’un surplus d’allègements fiscaux. Pas de quoi faire remonter la cote de popularité de l’exécutif. Cette politique de rigueur a même un impact sur la croissance : elle retranche à la croissance 0,6%.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : ofce

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art market



Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"








Opinion

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !
Depuis des années, nous entendons parler de la fin du monde. Les gaz à effet de serre produits par les pays industriels aboutiraient à terme à la disparition de la vie sur terre. Il faudrait donc changer de mode de vie pour sauver la planète. On nous le répète à longueur de journée. Entre vivre et conduire, on choisit vite.

Jacques Debonsens











Rss
Twitter
Facebook