Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

L’UFC-Que Choisir lance une action de groupe contre Google





Le 27 Juin 2019, par Paul Malo

C’est une première en Europe : l’UFC-Que Choisir a annoncé lancer une action de groupe contre Google pour violation du règlement général de protection des données.


Pourquoi lancer une action de groupe ?

La phrase n’est pas nouvelle, mais elle est toujours aussi explicite : si c’est gratuit, c’est que c’est vous le produit. Google comme Android, son système opératoire nomade, le prouvent chaque jour. Environ 27 millions de consommateurs français utilisent Google et/ou un téléphone Android. L’UFC-Que Choisir reproche au géant américain de collecter massivement des données sans que les utilisateurs en aient pleinement conscience. Ce qui ne respecte pas le règlement général de protection des données (RGPD) posé par la législation européenne régissant l’exploitation des données personnelled. Un texte entré en vigueur il y a un peu plus d’un an et qui a valu aux internautes une floraison d’e-mails et de fenêtres pop-up à valider. L’association de défense des consommateurs ne plaisante pas : elle réclame que chaque utilisateur concerné soit indemnisé à hauteur de 1.000 euros. Pas moins de 200 utilisateurs mécontents se sont joints à cette action devant le Tribunal de grande instance de Paris.

L’association de défense des consommateurs avait tenté d’obtenir un accord à l’amiable avec le géant américain, mais. sans succès. D’où sa décision de lancer une action de groupe contre les sociétés Google Irlande et Google LLC.
Données de géolocalisation, vitesse, mode de déplacement… Google checke notre smartphone de 340 à 540 fois par jour, sans qu’on le sache, étant à même de tout connaitre de votre journée, de vos habitudes : heure de réveil, de travail, lieu de travail, boutiques de prédilections, et même ce que vous cachez dans votre quotidien. L’UFC-Que Choisir demande que Google soit beaucoup plus transparent, que chaque consommateur comprenne comment les données récoltées sont utilisées et à quelles fins. Et surtout que Google cesse d’exploiter les données personnelles des utilisateurs n’ayant pas clairement donné leur consentement. Cette action peut-elle aboutir ? C’est une première, l’avenir le dira.


 




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook