Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

L'absentéisme au travail coûterait 107 milliards d'euros par an





Le 22 Novembre 2018, par Paul Malo

Les raisons de cet absentéisme ruineux, pour l'Institut Sapiens ? Avant tout un mauvais management.


Le coût caché de l'absentéisme au travail

Le "coût caché de l'absentéisme au travail" s'élèverait à 107,9 milliards d'euros par an en France, soit 4,7 % du PIB, a estimé l'institut Sapiens, un think tank libéral, mercredi 21 novembre. Caché, car l’addition de l’absentéisme n’apparaît en fait jamais dans les comptes des entreprises, alors que le manque à gagner est énorme. Ce sont in fine autant de milliards qui  "manquent aux entreprises, à l'Etat et, en bout de course, à la croissance française".

Comment les auteurs ont-ils effectué ce calcul ? En recoupant différentes études calculant le taux d'abstentionnisme des salariés français, puis en estimant le coût des salaires versés aux absents en sus de leur non production. Sans oublier, bien sûr; le travail supplémentaire que cela a représenté pour leurs collègues.

17,8 jours d'absence par an dans le secteur public

Au total, selon l'institut Sapiens, le coût caché moyen de l'absentéisme s’élèverait à 4059 euros par an et par salarié. En multipliant ce chiffre par 26, 6 millions de salariés actifs, la facture s’élève alors à 107,9 milliards par an. Mais le secteur public bat des records en la matière avec 17,8 jours par an, contre 10,1 jours pour le privé.

La faute peut-être aux problèmes de management inhérents à la fonction publique ? Manque de considération, organisation du travail défaillante, mauvaise communication, mauvaise gestion du temps… Les auteurs de l’étude pointent de façon générale, sans l’excuser pour autant, bien des raisons à l’absentéisme en entreprise.
 





1.Posté par François ALLINE le 22/11/2018 10:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Finalement, c'est le même montant que celui de l'évasion fiscale estimé à 100 milliards d'euros.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook