Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

L'activité de vente en ligne de Gap France est arrêtée « momentanément »





Le 21 Février 2023, par Aurélien Delacroix

Gap France a cessé de prendre des commandes par internet « momentanément ». Une difficulté de plus pour l'enseigne de prêt-à-porter qui augure mal de son avenir alors qu'elle est en redressement judiciaire.


Difficulté supplémentaire pour Gap France

C'est un obstacle de plus sur le long chemin du redressement judiciaire pour Gap France. L'activité e-commerce a été momentanément contrainte de stopper les commandes « pour garantir une qualité de service suffisant ». Selon la CFDT, cela fait une semaine que la boutique du site web de l'enseigne est fermée. Les difficultés s'empilent pour l'entreprise, et elles ne sont guère rassurantes.

La fermeture temporaire des ventes en ligne s'est accompagnée de celle d'un des magasins parisiens de Gap France, située dans le XVIIe arrondissement. C'est fin mars que le point de vente mettra la clé sous la porte, selon des informations de Capital. En cause : une hausse de loyer importante, que la société ne pourra pas honorer. Cette nouvelle a été confirmée là aussi par le représentant CFDT de l'enseigne, mais pas par Hermione People & Brands, la maison-mère.

Le propriétaire en redressement judiciaire

Hermione People & Brands est la branche distribution de la Financière immobilière bordelaise (FIB), une holding détenue par l'homme d'affaires Michel Ohayon. Ce dernier et son entreprise sont dans la tourmente depuis plusieurs mois. Des enseignes détenues par la FIB ont été contraintes d'arrêter leur activité, avec à la clé des milliers de licenciements comme ça a été le cas pour Camaïeu en septembre dernier. 

Go Sport a été placé en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Grenoble, tandis qu'un droit d'alerte économique a été exercé par les salariés de Gap France. La vingtaine de Galeries Lafayette que possède la FIB sont dans une procédure de sauvegarde. Même la FIB est elle-même en redressement judiciaire. En plus de ces enseignes, l'entreprise détient plusieurs palaces et hôtels. Pour rebondir, Michel Ohayon a annoncé son intention de céder des actifs.



Tags : Gap France

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "L’environnement est un sujet humanitaire quand on parle d’accès à l’eau" (2/2)

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence" (1/2)

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"













Rss
Twitter
Facebook