Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

L’aéroport d’Orly va temporairement fermer à partir du 31 mars





Le 26 Mars 2020, par La rédaction

Avec un trafic aérien qui a chuté de 90%, l’aéroport d’Orly va temporairement fermer ses portes à partir du 31 mars, a annoncé Aéroports de Paris.


Effondrement du trafic

En raison d’un « effondrement absolument majeur et brutal » du trafic aérien, ADP se voit dans l’obligation de fermer Orly à partir du 31 mars. À la presse, Edward Arkwright le directeur général du groupe a expliqué que ce mercredi, la baisse de l’activité était de 92% du trafic en passagers à Orly, et de 89% à Charles-de-Gaulle par rapport à 2019. La semaine dernière, ces chiffres étaient de respectivement 75% et 70%. « On va arriver à l’étiage des 10% d’activité », indique le dirigeant.

Orly restera tout de même ouvert pour des vols étatiques, des évacuations sanitaires, des transferts d’aéronefs sur la parking et pour la maintenance, ou encore pour des déroutements en cas d’urgence. La tour de contrôle sera toujours en activité. Sur la centaine de compagnies aériennes qui utilisaient Orly, seul quatre sont encore opérationnelles. Leurs activités seront transférées sur Paris-Charles-de-Gaulle à compter du 1er avril.

80% des salariés au chômage partiel

ADP n’a pas indiqué de date pour la réouverture de l’aéroport, mais Arkwright précise que celle-ci sera « très étalée et très progressive ». En province, les aéroports gérés par le groupe sont eux aussi fermés pour la plupart. C’est le cas également des aéroports à l’étranger, hors ceux de Turquie ainsi que Cotonou et New York Stewart.

80% des salariés d’ADP sont au chômage partiel. La perte d’activité va représenter une baisse de l’Ebitda de 800 millions d’euros cette année. En 2019, ADP affichait un excédent brut d’exploitation de 1,9 milliard d’euros. L’entreprise avait mis en place un plan d’économies de 180 millions d’euros, dont 120 à Paris, qui a été relevé à 270 millions dont 125 pour Paris. 



Tags : ADP

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"














Rss
Twitter
Facebook