Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

L’appli pour montres connectées contre la fraude au président





Le 20 Mai 2015, par

Connaissez-vous la « fraude au président » ? Cette technique permet à un escroc de se faire passer pour le responsable d’une entreprise et demander le paiement d’une facture — bidon —.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
Cette technique, qui demande du bagout et une certain culot, sévit surtout dans les entreprises de taille moyenne à importante, où le service financier ne connait pas forcément tous les dirigeants de la société. Il est ainsi plus facile de tromper son monde.

Pour s’éviter ce genre de problème toujours pénible, la Banque Populaire a mis au point une application pour Apple Watch et Android Wear. Ce logiciel informe le chef d’entreprise des flux d’argent sortants et entrants de sa société. Il recevra une notification en cas de virement réalisé par l’entreprise.

Surtout, l’application affichera le pays vers lequel un virement sera effectué. Si ce pays lui semble suspect ou atypique, comme c’est le cas pour les « fraudes au président », il pourra le refuser directement depuis son poignet. Une mesure de sécurité originale et qui pourrait bien freiner ce type d’escroquerie.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : apple watch

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »










Rss
Twitter
Facebook