Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

L’apprentissage séduit les jeunes les plus diplômés





Le 9 Janvier 2015, par

Pour lutter contre le chômage des jeunes les moins diplômés, l’apprentissage n’est peut-être pas le passeport pour l’emploi rêvé par le gouvernement. D’après une étude du Conseil d’analyse économique, ce sont les jeunes de l’enseignement supérieur qui en profiteraient le plus.


@Shutter
@Shutter

Coup dur pour la mesure phare du gouvernement en vue de lutter contre le chômage chez les jeunes. D’après une étude du Conseil d’analyse économique (CAE), l’apprentissage séduirait majoritairement les jeunes les plus diplômés, c’est-à-dire ceux qui sortiraient de l’enseignement supérieur, et qui n’auraient pas lâché le système scolaire assez tôt. 

 

Bref, pas la cible rêvée par le gouvernement, qui insiste pourtant sur la création majoritaire du nombre d’apprentis. Dans les faits, cela se confirme. Le CAE révèle ainsi que le nombre de jeunes en apprentissage aurait doublé en l’espace de dix ans, passant de 211 000 en 1992 à 405 000 en 2013. Mais dans ce nombre, moins de jeunes non diplômés que ceux issus d’une instruction plus poussée.

 

Le Conseil d’analyse économique explique un tel phénomène par la promotion de l’apprentissage au sein de l’enseignement supérieur. Entre 2004 et 2010, pas moins de 24 % des élèves de cette voie auraient choisi l’apprentissage en vue de se former à leur future métier, plutôt que de se diriger vers des filières plus traditionnelles. C’est pourquoi aujourd’hui, le CAE plaide pour une remise à zéro de cette filière en alternance. Un chantier de plus pour François Hollande, bien en peine avec l’emploi en France.



Jean-Baptiste Le Roux
Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame, en charge du... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art market



Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"








Opinion

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !
Depuis des années, nous entendons parler de la fin du monde. Les gaz à effet de serre produits par les pays industriels aboutiraient à terme à la disparition de la vie sur terre. Il faudrait donc changer de mode de vie pour sauver la planète. On nous le répète à longueur de journée. Entre vivre et conduire, on choisit vite.

Jacques Debonsens











Rss
Twitter
Facebook