Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

L'avenir s'assombrit pour Twitter





Le 6 Octobre 2016, par

Twitter ne sait plus à qui se vendre. Le réseau social, en grande difficulté depuis plusieurs mois, intéresse beaucoup moins les acheteurs que prévu. Les investisseurs paniquent…


La rumeur annonçait que de grands groupes, comme Google, Disney, voire Apple s'intéressaient au dossier Twitter. Malheureusement, les deux premiers auraient renoncé à enchérir pour emporter le morceau, quant au créateur de l'iPhone, il est très improbable qu'il fasse une offre. Twitter a demandé aux éventuels acheteurs de déposer leurs propositions dans les deux semaines, afin de prendre une décision à la fin du mois.

Google était un des principaux prétendants à l'acquisition du réseau social, et industriellement parlant, cela a du sens : le moteur de recherche est encore un nain dans ce domaine face à Facebook ou Snapchat. Mais voilà, le groupe n'est pas allé plus avant pour le moment. Un autre sérieux candidat à l'achat est Salesforce, mais les actionnaires ont fait comprendre qu'ils n'étaient pas d'accord avec cette stratégie.

L'action de Twitter en a donc pris un coup : elle a dévissé de près de 20% ce jeudi 6 octobre ; la capitalisation de l'entreprise est d'un peu plus de 14 milliards de dollars. Une proie de plus en plus facile pour quiconque aurait des envies d'acquisitions. Mais il faudra remettre à plat la manière de fonctionner de Twitter, qui ne parvient pas à engranger d'argent malgré 313 millions d'utilisateurs actifs mensuels chaque mois.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : twitter

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »










Rss
Twitter
Facebook