Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

L’avion électrique d’Airbus ne volera pas





Le 28 Mars 2017, par

Le projet d’avion entièrement électrique d’Airbus, l’E-Fan, est terminé. Selon les syndicats de l’entreprise, l’avionneur a décidé de mettre l’accent sur un nouveau modèle d’avion hybride.


Un prototype d’E-Fan avait pourtant effectué une traversée de la Manche en 2015, quatre ans seulement après le lancement du programme. Mais le conseil technique exécutif d’Airbus a décidé le 10 mars d’enterrer l’E-Fan pour mieux recentrer les efforts de l’entreprise sur l’E-Fan X, un hybride électrique « plus ambitieux » encore.

Les syndicats, en particulier la CGT, doute toutefois de la bonne volonté du comité technique. Pour l’organisation, il s’agit rien moins que d’un arrêt pur et simple de ce programme qualifié d’innovant et même de « futuriste ». « Le rêve se transforme en une formidable frustration et colère de tous ceux qui se sont investis dans ce magnifique défi technologique », déplore le syndicat dans un communiqué. 

Si Airbus présente l’E-Fan X comme l’incarnation d’accélérer les recherches sur les vols électriques et hybrides, le groupe va tout de même supprimer des postes dans ses divisions recherche et développement, notamment le site de Suresnes dans les Hauts-de-Seine. En tout, le plan de restructuration vise 1 164 postes en Europe. L’usine qui devait assembler l’E-Fan, basée à Pau et promise en avril 2015, reste dans l’inconnu. Le premier avion électrique devait être lancé cette année.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : airbus

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré

Les enjeux de la délégation de pouvoirs

Risque Amiante : le point sur les nouvelles obligations avec SET Environnement