Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

L'économie allemande dans le négatif





Le 27 Novembre 2023, par Aurélien Delacroix

Au cours du troisième trimestre 2023, l'économie allemande a enregistré une baisse de son produit intérieur brut, signe d'un ralentissement dans la première économie européenne. La crise de l'énergie continue de peser sur le pays.


Tournant inquiétant pour la première économie européenne

L'Allemagne, plus important moteur économique de l'Europe, a connu une baisse de 0,1% de son PIB au troisième trimestre 2023, selon les données de l'institut allemand des statistiques. Cette diminution reflète un léger ralentissement, surtout dans le secteur manufacturier et notamment la production automobile, qui a chuté de 1,3%. Les exportations ont diminué de 0,8% et les importations de 1,3%, malgré une augmentation de 1,1% des investissements en biens d'équipement.

Ce ralentissement n'est pas un événement isolé. L'économie allemande a montré des signes de faiblesse sur plusieurs trimestres, contrastant avec des performances relativement meilleures de ses voisins européens. L'Italie a maintenu un PIB stable, tandis que la France et l'Espagne ont enregistré de légères hausses.

Les défis de l'économie allemande

La première économie européenne est actuellement fragilisée par plusieurs facteurs. La crise des prix de l'énergie, les hausses des taux d'intérêt par la Banque centrale européenne pour combattre l'inflation, et le ralentissement économique de partenaires clés comme la Chine sont des éléments clés. De plus, l'Allemagne est le seul pays du G7 qui devrait être en récession cette année, avec une baisse attendue de 0,4% à 0,5% du PIB selon les prévisions du gouvernement allemand et du FMI.

Malgré ces difficultés, il y a des signes d'une éventuelle amélioration. L'inflation en Allemagne a ralenti, passant de 4,5% en septembre à 3,8% en octobre, revenant à son niveau le plus bas depuis août 2021. Cette tendance pourrait signaler un futur rebond économique. Cependant, des défis majeurs persistent. La faiblesse démographique, le retard d'investissements, et de nouveaux risques liés à l'austérité budgétaire et à l'incertitude politique, notamment suite à l'annulation de 60 milliards d'euros de dépenses mal budgétées par la Cour constitutionnelle, compliquent le panorama économique. 



Tags : Allemagne

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "L’environnement est un sujet humanitaire quand on parle d’accès à l’eau" (2/2)

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence" (1/2)

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"













Rss
Twitter
Facebook