Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

L’élan de l’électrique freine les véhicules autonomes





Le 4 Mars 2019, par Paul Malo

Selon une récente étude Deloitte, l’intérêt croissant des consommateurs pour les véhicules électriques (VE) pourrait avoir un impact plus immédiat sur la mobilité mondiale que les véhicules autonomes.


Le moteur thermique reste majoritaire en France

Selon Deloitte, bien que certains obstacles à l'adoption massive subsistent, la demande de propulsions alternatives progresse partout en Europe en raison des politiques environnementales favorables, de l’engagement des grandes marques et de l'évolution des attitudes des consommateurs. C’est au Royaume-Uni que l'intérêt s'est accru le plus rapidement, avec 37 % des consommateurs qui seraient prêts à choisir une propulsion alternative, hybride, batterie ou autre, soit 10 % de plus que l'an dernier. Néanmoins en France, ils sont encore 54% à prévoir un moteur thermique pour leur prochain achat, 63% en Allemagne et au Royaume-Uni.

L’hybride électrique apparaît comme le second choix naturel pour un prochain achat de véhicule, pour 37% en France, 26% en Allemagne, 27% au R-U. Le « full electric » quant à lui, reste un choix de niche : 4% des sondés feraient le choix d’une voiture électrique en France et au R-U., 5% en Allemagne, 6% en Belgique et jusqu’à 9% aux Pays-Bas.
Les véhicules électriques peuvent contribuer à réduire l'impact causé par la combustion fossile sur l'environnement. Les véhicules autonomes ont le potentiel d'améliorer considérablement la sécurité routière en réduisant les erreurs de conduite. Il s'agit là d'objectifs indéniablement positifs, mais leur réalisation peut s'avérer difficile.

Dans le cadre de cette dernière étude mondiale de Deloitte sur la consommation automobile, environ 10.000 consommateurs de France, d'Autriche, de Belgique, d'Allemagne, d'Italie, des Pays-Bas et du Royaume-Uni ont partagé leurs points de vue sur des questions critiques ayant un impact sur le secteur automobile.



 




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook