Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

L'épargne de nouveau plébiscitée par les Français





Le 3 Novembre 2020, par La rédaction

Le nouveau confinement conforte les Français dans le choix d'épargner plutôt que de consommer. Une mauvaise nouvelle pour l'économie alors que le gouvernement appelait les Français à puiser dans leur bas de laine.


Épargner plutôt que consommer

Avant le confinement du mois de novembre, 37% des Français se disaient prêts à épargner davantage, contre 9% qui souhaitaient consommer plus, selon une étude Odoxa pour Aviva France réalisée avant la mise en place des nouvelles mesures de restriction. Dit autrement, les Français sont quatre fois plus nombreux à choisir l'épargne plutôt que la consommation. La peur pour sa situation économique personnelle est citée en premier pour 51% des personnes interrogées, et pour 44% d'entre elles, c'est la situation économique du pays qui est la raison principale pour laquelle les Français veulent mettre de l'argent de côté. La préparation de la retraite est la troisième raison la plus citée (à 34%).

L'étude relève que plus de six Français sur dix (65%) envisagent d'épargner plus dans les prochains mois. Il s'agit pour eux de réaliser une « épargne de précaution », indique l'étude. Le nouveau confinement ne fera que renforcer la tendance déjà observée au printemps. Aviva explique que l'assurance-vie, qui est pourtant le placement préféré des Français pour préparer et financer leurs projets de moyen et de long terme, ne profitait pas du phénomène contrairement aux livrets d'épargne.

Les livrets toujours aussi populaires

Ainsi, un quart des Français choisiront de placer de l'argent sur un livret (A ou de développement solidaire et durable), malgré un rendement inférieur modeste. 14% préfèreront un produit d'épargne retraite complémentaire, et 13% une assurance vie. Cet argent épargné ne servira pas à la relance de la consommation, indispensable pour faire redémarrer l'activité économique et la croissance qui va plonger au dernier trimestre. Quatre Français sur dix estiment même que leur situation financière s'est dégradée depuis le début de la crise sanitaire qui force à des dépenses non prévues.

Plus de la moitié des Français ont épargné durant le premier confinement, indique encore cette étude. Après le déconfinement, 35% ont placé cette épargne, tandis que 17% ont puisé dans cette épargne pour consommer et réaliser des achats de première nécessité. Cela s'est retrouvé dans les chiffres de la consommation qui ont rebondi cet été, avant de se réduire dès le mois de septembre (-5,1%).



Tags : épargne

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Schoolab Entreprise à Mission ou comment concilier Business et enjeux sociétaux

Violence policière est fait divers

Marie Legrand, directrice générale d'Audio 2000 : "Audio 2000 s'est construit autour des valeurs de professionnalisme, d'innovation et d'accessibilité "

Le MoHo : un collectif pour changer le monde !

Couvre-feu : « leur » monde à l’envers

L’intégration des étrangers de France : du mythe à la réalité.

La fin du franc CFA : un livre qui bouscule les idées reçues.

C’est pire qu’un crime, c’est une faute













Rss
Twitter
Facebook