Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

L’épargne placée sur les Livrets A va servir la mobilité





Le 7 Septembre 2020, par Paolo Garoscio

Durant le confinement et les mois suivants, les Français ont massivement épargné. Des sommes qui sont devenues une épargne de précaution pour faire face aux temps difficiles qui s’annoncent, avec la crise économique et la crise de l’emploi. Si le gouvernement aimerait que les Français dépensent cet argent, la Caisse des Dépôts et Consignations a annoncé à quoi il servira en attendant.


Des milliards épargnés par les Français

Pixabay/Hans
Pixabay/Hans
La Banque de France a dévoilé, vendredi 4 septembre 2020, les derniers chiffres de l’épargne que se sont constitués les ménages français durant le confinement et la crise économique. La somme a atteint 85 milliards d’euros fin juillet 2020, après une hausse de l’épargne de 15,8 milliards d’euros supplémentaires. C’est près de trois fois plus que le rythme de croisière mensuel entre janvier 2017 et février 2020, 5,9 milliards.

De cette somme épargnée, une bonne partie a atterri sur les Livrets A et LDDS, qui sont gérés par la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) pour divers projets. L’institution a donc annoncé de quelle manière les sommes épargnées vont être utilisées, et la transition écologique sera mise à l’honneur.

Refaire des ponts et des pistes cyclables

La CDC estime à près de 27 milliards d’euros « l'épargne supplémentaire sur le Livret A depuis janvier 2020 ». Cette épargne va donc désormais servir, en plus des projets déjà financés par la CDC, « à la réfection des ponts ou au financement des pistes cyclables, des réseaux de bus propres » selon ce qu’a déclaré au Journal du Dimanche le 6 septembre 2020 Eric Lombard, directeur général de la Caisse des Dépôts et Consignations.

Les pistes cyclables, dont l’utilisation a fortement augmenté avec la crise sanitaire, vont donc bénéficier de fonds pour être créées ou pérennisées. Quant aux ponts, il s’agit d’une priorité du gouvernement : après la catastrophe du pont Morandi de Gênes en 2018, un état des lieux de ces ouvrages avait été commandé par le gouvernement français et en avait dévoilé l’état fortement dégradé.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare

La France doit consacrer l’importance stratégique d’une filière de l’hygiène

Sacha Lazimi (Yubo) : « En termes de communauté, nous sommes la première application sociale 100 % made in France »

Relance économique : de la nécessité d’intégrer la sécurisation des échanges inter-entreprises

Le chômage américain baisse… si vous excluez les CDD

TwentyTwo Real Estate: "agilité et rigueur face au risque" (Daniel Rigny)













Rss
Twitter
Facebook