Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

L’équipementier automobile GM&S devrait échapper à la liquidation judiciaire





Le 21 Mai 2017, par

Le dossier GM&S était symbolique pour le tout jeune gouvernement d’Edouard Philippe qui, dès son installation, s’est engagé à tout faire pour sauver l’équipementier automobile en proie à la liquidation judiciaire.


Les 279 salariés ont été si désespérés de voir que rien n’était tenté pour sauver l’usine qu’ils ont menacé de détruire leur outil de travail. Dans un territoire où l’emploi est rare (GM&S est basé à La Souterraine, dans la Creuse), il importait que le gouvernement pèse de tout son poids pour éviter la catastrophe sociale. Bruno Le Maire, le nouveau ministre de l’Économie, a fait pression auprès des deux gros clients de l’équipementier.

Suite à un coup de fil à Carlos Ghosn, PDG de Renault, et à son homologue du groupe PSA Carlos Tavares, le ministre a obtenu des engagements pour gonfler les volumes de commandes passées auprès de GM&S. Le premier double ses commandes à hauteur de 10 millions d’euros ; le second augmente ses commandes de 2 millions pour un total de 12 millions. Une vraie bouffée d’air frais pour l’entreprise qui échappe ainsi à une liquidation judiciaire quasiment certaine, qui devait être prononcée par le tribunal de commerce de Poitiers ce jeudi.

Néanmoins, GM&S n’est pas complètement sauvé. L’entreprise obtient un sursis qui va lui permettre de maintenir l’emploi et l’activité sur le site. Mais Bercy prévient, il faudra engager une adaptation de son organisation afin d’améliorer la compétitivité de l’usine. Les syndicats estiment qu’elle a besoin de 40 millions d’euros pour survivre ; selon les calculs du ministère de l’Économie, pour 2017 le carnet de commandes atteindra 25 millions.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : gm&s

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Risque Amiante : le point sur les nouvelles obligations avec SET Environnement

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Clarifier sa stratégie pour réussir sa transformation digitale

Transformer l’organisation : la « stratégie des 100 projets »

Réussir la transformation de l’entreprise au point de contact client

Julien Aubert, député du Vaucluse : « L’absence de gaullisme fait le lit des extrêmes »

L’ISO 37001 comme outil stratégique anti-corruption et avantage concurrentiel

Vincent Stellian : "L'indépendance de Quiétalis et son réseau national, nos meilleurs atouts"
















Rss
Twitter
Facebook