Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

L'iPhone X contribue à la très bonne santé d'Apple





Le 1 Août 2018, par

Apple donne l'impression de glisser sur les difficultés du moment : le constructeur informatique a présenté des résultats trimestriels record qui permettent à l'action de bondir en Bourse.


Avec 53,3 milliards de dollars de chiffre d'affaires enregistré au second trimestre, Apple connait une croissance de ses ventes de 17% par rapport à la même période de l'année précédente. Tim Cook, le patron du groupe basé en Californie, indique qu'il s'agit du plus fort taux de croissance sur les onze derniers trimestres, en sachant que les mois d'avril, de mai et de juin sont traditionnellement les moins actifs en termes de ventes. Le bénéfice net s'établit à 11,5 milliards de dollars, soit 32% de mieux que l'an dernier. À la vue de ces résultats, l'action d'Apple a bondi de plus de 3% après la clôture de Wall Street.

Apple est portée par le succès de l'iPhone X, son smartphone le plus cher à ce jour, et qui demeure le modèle le plus populaire de la gamme depuis sa sortie à l'automne dernier. Les recettes enregistrées par les ventes d'iPhone ont augmenté de 20%, même si le nombre d'unités se contente d'une hausse de 1% ; la progression des ventes en volume demeure donc limitée, mais en valeur le panier moyen augmente fortement : l'iPhone se vend en moyenne autour de 724 $, un chiffre en hausse de 20%. La stratégie du très haut de gamme réussit donc à Apple.

L'entreprise peut également s'appuyer sur son écosystème de services. Les ventes de l'App Store, du stockage iCloud, d'Apple Music et d'autres encore ont progressé de 31%, soit un total de 9,5 milliards de dollars. Une croissance portée par les ventes d'iPhone. Ces services pèsent 18% des revenus d'Apple, soit 2 points de plus qu'en 2017 à la même période. 


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : apple

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook