Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

L'immeuble des Champs-Élysées où Apple va s'installer est vendu





Le 27 Mai 2018, par

L'immeuble des Champs-Élysées dans lequel Apple est en train de bâtir sa prochaine boutique parisienne a été vendu par EPI, un fonds d'investissements français, au fonds de pension allemand BVK.


Une transaction immobilière d'importance : BVK a obtenu d'Allianz un financement de près de 300 millions d'euros. Le bâtiment, situé au 114 de l'avenue des Champs-Élysées, est en effet stratégique. Sa taille de 5 800 mètres carrés et son emplacement sur « la plus belle avenue du monde » fréquenté par des millions de touristes chaque année en font un investissement particulièrement intéressant (pour qui en a les moyens…).

Les lieux étaient auparavant occupés par une marque de chaussures de luxe. Apple a pris la suite, mais avant d'ouvrir ce qui sera un des plus importants magasins du constructeur informatique en Europe, l'entreprise doit réaliser d'importants travaux de réfection. L'ouverture de ce nouvel Apple Store parisien, prévue d'ici la fin de cette année, pourrait coïncider avec le lancement de la gamme 2018 de l'iPhone. En plus de la surface de vente, Apple hébergera dans les étages les personnels de sa filiale française.

Cela faisait plusieurs années qu'Apple cherchait un point de chute sur les Champs-Élysées. La marque à la pomme ne manque pas d'emplacements de prestige à Paris : le groupe compte ainsi une boutique sous la pyramide du Louvre, dans le quartier de l'Opéra, ou encore au marché Saint-Germain. En ajoutant les Champs-Élysées à son tableau de chasse, Apple montre son attachement au marché français, tout en soignant son image de marque haut de gamme.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : apple

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré

Les enjeux de la délégation de pouvoirs

















Rss
Twitter
Facebook