Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

L’importation des machines-outils en France





Le 21 Août 2019, par Transtec Machines-outils

L’industrie a connu une très grande vague de modernisation ces dernières années avec l’arrivée sur le marché des machines-outils. Il s’agit de centres d’usinage qui permettent de concentrer en un seul poste de travail de multiples fonctions comme le perçage, le tournage, le fraisage ou encore le surfaçage. Cela augmente la vitesse de production tout en réduisant les coûts pour l’utilisateur. D’après une étude du Symop (organisation professionnelle des créateurs de solutions industrielles), les ventes ont connu en 2017 une augmentation record de 7 %.


L’importation des machines-outils en France
Des centres d’usinage toujours plus perfectionnés

Les machines-outils permettent d’usiner toutes sortes de pièces métalliques en concentrant plusieurs fonctions. On différencie celles qui ont une fonction spécifique : tournage, fraisage, alésage, surfaçage, perçage, de celles qui sont capables de combiner plusieurs de ces fonctions. Chez des fournisseurs comme Transtec Machines-outils, il existe des centres d’usinage verticaux, avec lesquels on peut façonner des pièces de très grande taille. Ils offrent une plus grande stabilité au niveau du poste de travail. Les machines-outils horizontales quant à elles permettent de travailler des pièces de grande envergure. Elles fonctionnent grâce à une commande numérique dans laquelle on insère un programme d’usinage qui a été conçu grâce à un logiciel spécial de conception assistée par ordinateur.

Les avantages d’avoir recours à une machine-outil

Les entreprises qui investissent dans ce type d’équipement y trouvent plusieurs intérêts. Premièrement, l’économie de personnel et la rapidité d’usinage permettent d’optimiser les coûts de production. Deuxièmement, ces machines sont polyvalentes et permettent de réaliser des pièces plus rapidement. Troisièmement, l’informatisation permet de travailler avec plus de précision et limite considérablement les pertes et le risque de pièces non conformes. Les pièces peuvent être fabriquées en grande comme en petite série. Les centres d’usinage permettent de simplifier le processus de fabrication et d’améliorer le rendement des entreprises dans le secteur de l’industrie.

Quels sont les secteurs concernés ?

Aujourd’hui, beaucoup d’entreprises dans le secteur de l’industrie ont décidé de s’équiper de machines-outils pour accélérer la production et réaliser plus de bénéfices. D’autres le font pour faire face à une augmentation des commandes afin de mieux répondre à la demande des clients. À l’origine, les premiers centres d’usinages ont été achetés par de grandes entreprises spécialisées dans la technologie de pointe. Les secteurs de l’aéronautique ou de l’automobile étaient particulièrement concernés par cette forme de restructuration. De nombreux techniciens ont été formés pour gérer les commandes numériques et ont fini par remplacer un grand nombre d’ouvriers. Aujourd’hui, cette forme de modernisation concerne les PME dans de nombreux secteurs d’activité qui n’hésitent pas à faire cet investissement.

Comment trouver un fournisseur ?

Généralement, pour faire installer ce type de machines dans son usine, il faut faire appel à un intermédiaire qui va jouer le rôle d’importateur. Pour commencer, ils enverront sur place un expert qui évaluera les besoins de l’entreprise et qui proposera une ou plusieurs solutions en fonction de la rentabilité attendue, le budget et les ressources humaines disponibles. Généralement, les fournisseurs proposent un accompagnement complet des professionnels en formant le personnel à travailler sur les machines, en assurant l’installation des centres d’usinage sur site et en effectuant la maintenance et le contrôle de qualité.
Toujours plus perfectionnés, les centres d’usinages sont devenus le nouveau mode de production en France.

Article proposé par Transtec Machines-outils
 



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​« L’Etat ne peut pas se transformer en « père fouettard » et réguler avec des mesures très restrictives les acteurs innovants de l’économie collaborative »

"Les collectivités territoriales sont nos partenaires privilégiés." Carmen Munoz, Directrice Générale de Citelum

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?










Rss
Twitter
Facebook