Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

L’indemnisation du chômage partiel maintenue en l’état en mai 2021





Le 16 Avril 2021, par Paolo Garoscio

Bonne nouvelle pour les salariés qui ont été placés en chômage partiel par leur entreprise à cause de la crise sanitaire, des mesures de lutte contre la pandémie et de l’impossibilité d’ouvrir : leur indemnisation ne va pas changer en mai 2021, contrairement à ce qui était initialement prévu par le gouvernement.


Une réouverture progressive donc lente

Pixabay/stevepb
Pixabay/stevepb
Lors d’une réunion avec certains maires de France, mais également lors d’une autre réunion avec les ministres, Emmanuel Macron a confirmé le 15 avril 2021 que la réouverture de l’activité en France aura bien lieu aux alentours de la mi-mai 2021. Mais le président de la République a également confirmé qu’elle serait progressive, pour tenir compte de la situation sanitaire et de son évolution, ainsi que, potentiellement, des cas particuliers de chaque région ou département.

Les discussions sont toujours en cours concernant les mesures sanitaires et les dispositions, mais il ressort de cette stratégie que certains secteurs ou certaines entreprises rouvriront plus tard que d’autres, et il est possible que ces réouvertures soient partielles, comme pour les restaurateurs qui devraient initialement rouvrir les terrasses et pas forcément les salles.

Pas de changements dans l’indemnisation des salariés en chômage partiel

Le gouvernement a donc dû également changer sa stratégie d’indemnisation du chômage partiel, pour répondre à ce changement de stratégie de réouverture. Or, le 1er mai 2021 devait entrer en vigueur une baisse de l’indemnisation : les salariés au chômage partiel auraient dû ne toucher plus que 72% de leur salaire net, contre 84% aujourd’hui, car leur nombre aurait été bien inférieur à ce qui est désormais prévu.

Élisabeth Borne, ministre du Travail, a donc annoncé le 15 avril 2021 sur Cnews que ce changement n’aura pas lieu : durant le mois de mai 2021, l’indemnisation des salariés au chômage partiel restera de 84% du salaire net.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook