Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

L'inflation sur les produits vedette de Noël plombe les consommateurs





Le 21 Décembre 2023, par Aurélien Delacroix

La période des fêtes de fin d'année est traditionnellement marquée par la consommation de produits festifs comme le champagne, le foie gras et le saumon. Cependant, la tendance à la hausse des prix de ces produits semble se poursuivre, contrairement aux assurances du ministre de l'Économie sur un ralentissement de l'inflation.


Des festivités de fin d'année plus coûteuse

Les dernières données de Nielsen de décembre 2023 relèvent une augmentation significative des prix des produits festifs. Le chocolat, par exemple, a connu une hausse de 12,2% par rapport à l'année précédente, tandis que le prix du foie gras a augmenté de 7,6%. De même, le prix du saumon fumé et du champagne a respectivement grimpé de 5,8% et 5,7%. Cette inflation est attribuée à divers facteurs, notamment l'impact de la grippe des canards, l'augmentation du coût du verre liée au conflit en Ukraine, et la flambée des prix du cacao due à des conditions météorologiques défavorables.

Confrontés à ces hausses de prix, les consommateurs sont contraints de revoir leurs choix traditionnels. Beaucoup se tournent vers des options plus abordables, optant pour le mousseux à la place du champagne, le pâté au lieu du foie gras, ou encore la truite fumée au lieu du saumon. Cette tendance se reflète dans les chiffres de vente : les ventes de chocolat ont diminué de 9,1%, celles de saumon de 10,8%, et les ventes de foie gras et de champagne ont chuté de 20,4% et 20,1% respectivement.

Un Noël sous le signe de l'inflation

Toutefois, il existe des signes de résilience dans le marché. Les ventes de truite fumée et de confiserie à base de chocolat ont respectivement augmenté de 4% et 3%. Cette évolution suggère que les consommateurs, tout en restant soucieux de leur budget, cherchent à préserver l'esprit festif de la saison en se tournant vers des alternatives moins coûteuses.

La situation actuelle des marchés de produits festifs illustre les obstacles et les difficultés auxquels sont confrontés les consommateurs en cette période de fin d'année. Malgré le ralentissement général de l'inflation depuis l'été, l'impact sur certains produits vedette reste important. Les consommateurs, en quête de festivités à moindre coût, illustrent une adaptation pragmatique face à un contexte économique incertain. Reste à voir si les détaillants proposeront des promotions pour écouler leurs stocks de produits festifs, permettant ainsi aux consommateurs de maintenir certaines traditions sans compromettre leur budget.



Tags : consommation

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "L’environnement est un sujet humanitaire quand on parle d’accès à l’eau" (2/2)

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence" (1/2)

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"













Rss
Twitter
Facebook