Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

L'intérim fait le printemps de l'emploi





Le 25 Novembre 2015, par

Si l'intérim va, cela ira mieux sur le front de l'emploi. L'adage est bien connu des économistes qui savent que la croissance des emplois intérimaires annonce une évolution favorable du marché du travail.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
Et c'est exactement ce qui est en train de se passer en France. Le baromètre Prism'Emploi indique en effet qu'au mois d'octobre, l'emploi intérimaire a atteint son plus haut niveau depuis le second trimestre 2011. Depuis le mois de janvier, la croissance s'est établi à 3,8%, tandis que sur les douze derniers mois elle atteint les 9,6%.

Nul doute : il se passe quelque chose sur le front de l'emploi. L'intérim est une variable traditionnelle du marché, qui sert à « combler les trous » en cas d'activité forte. Si les patrons qui embauchent autant d'employés en intérim voient la croissance de leurs activités se poursuivre, alors ils envisageront rapidement de transformer ces emplois intérimaires en contrats plus classiques.

Il faudra néanmoins surveiller l'évolution de l'intérim dans les semaines à venir. Les attentats qui ont endeuillé Paris font souffrir plusieurs secteurs qui emploient habituellement beaucoup de travailleurs temporaires, comme l'hôtellerie, la restauration ou encore dans l'événementiel et le spectacle vivant. Néanmoins, sur le long terme, Prism'Emploi estime qu'il n'y a pas de raison de croire que la tendance va s'inverser.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : intérim

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré

Les enjeux de la délégation de pouvoirs

















Rss
Twitter
Facebook