Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

L'intérim pointe toujours à la baisse





Le 6 Novembre 2023, par Aurélien Delacroix

Le marché de l'emploi français montre des signes de fragilité avec une baisse continue dans le secteur de l'intérim pour le troisième trimestre consécutif. Cette tendance s'inscrit dans un contexte de légère remontée du chômage, malgré une stabilité globale de l'emploi salarié privé.


Un marché de l'emploi qui peine à retrouver son dynamisme

L'emploi salarié privé en France présente une stabilité relative avec la suppression de 17.700 postes au troisième trimestre de 2023, représentant une légère diminution de 0,1% selon l'Insee. Cette quasi-stabilité fait suite à une période de croissance plus soutenue au cours des années 2021 et 2022. Comparativement à l'année précédente, l'emploi salarié privé affiche une hausse de 0,7%, soit 138.800 emplois supplémentaires, et dépasse le seuil d'avant la crise sanitaire de 6,0%, équivalent à une augmentation nette de 1,2 million de postes.

Particulièrement révélateur, le secteur de l'intérim est en décroissance pour le troisième trimestre d'affilée, avec une baisse de 1,9% correspondant à la perte de 15.300 postes. Ce recul s'ajoute aux baisses précédentes de 0,5% et de 2,5% observées respectivement aux deuxième et premier trimestres de l'année, marquant un léger repli par rapport au niveau d'avant la crise sanitaire (-0,5%). Ce secteur, considéré comme un baromètre de l'activité économique, pourrait indiquer une certaine prudence des entreprises face à un avenir économique incertain.

L'intérim, indicateur avancé, en recul

À l'exception de l'intérim, les secteurs de l'emploi salarié privé affichent des performances mitigées. L'industrie connaît une croissance modérée avec une augmentation de 0,2 %, tandis que la construction enregistre une baisse de 0,3%. Cependant, la construction maintient une croissance robuste par rapport à son niveau de fin 2019, avec une hausse de 7,1%. Le tertiaire marchand reste stable, et le tertiaire non marchand révèle un léger déclin de 0,2% au troisième trimestre de 2023.

La Dares a signalé une hausse du chômage de 0,6% au troisième trimestre, soit 17.400 personnes de plus inscrites à Pôle emploi, portant le nombre total au-delà de 3 millions. Sur un an cependant, le chômage montre une tendance à la baisse avec 120.000 demandeurs d'emploi en moins par rapport à l'été 2022. En contexte de ralentissement de la croissance, évaluée à 0,1% contre 0,6% au trimestre précédent, le ministre de l'Economie Bruno Le Maire demeure positif. Saluant la tenue de l'économie française, il confirme l'atteinte des objectifs de croissance pour 2023 et reste optimiste pour 2024, en partie grâce au recul de l'inflation.



Tags : intérim

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "L’environnement est un sujet humanitaire quand on parle d’accès à l’eau" (2/2)

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence" (1/2)

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"













Rss
Twitter
Facebook