Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

L'or bat tous les records





Le 27 Décembre 2023, par François Lapierre

L'année 2023 a été marquée par une ascension remarquable de l'or, qui a atteint des sommets historiques. Quels ont été les facteurs clés de cette progression, et quelles sont les perspectives pour l'année prochaine ?


Montée en puissance de l'or

L'or a connu une progression fulgurante en 2023, établissant un record le 4 décembre avec un prix de 2.135,39 dollars l'once. Cette envolée, en partie due à son statut de valeur refuge, coïncide avec une période d'inflation inédite depuis 40 ans en Europe et aux États-Unis. Le métal jaune a bénéficié d'une augmentation significative de plus de 12 % entre mars et avril, suite à la faillite de la banque SVB aux États-Unis, ce qui a suscité des craintes d'un impact systémique sur le secteur bancaire.

De plus, l'or a tiré profit d'une situation géopolitique tendue, notamment avec le conflit israélo-palestinien déclenché en octobre. Selon Jianwen Sun, stratège chez Lombard Odier, les taux d'intérêt réels et le dollar américain ont été des facteurs déterminants jusqu'à l'escalade de ce conflit. L'histoire récente montre que l'or a souvent été le refuge privilégié lors de crises majeures, comme en témoignent les événements de 2020 liés à la pandémie et l'invasion de l'Ukraine par la Russie en 2022.

L'année 2024 s'annonce également prometteuse pour l'or, avec des perspectives électorales majeures à l'échelle mondiale et un besoin accru de couverture des portefeuilles. Les experts du World Gold Council (WGC) soulignent que le risque géopolitique a contribué à hauteur de 3% à 6% à la performance de l'or en 2023.

L'avenir doré de l'or

Parallèlement, les banques centrales ont joué un rôle majeur dans la demande d'or, avec des achats records en 2022 et une tendance à la hausse en 2023, notamment de la part de la Chine, de la Pologne et de la Turquie. Les estimations indiquent que la demande institutionnelle a augmenté la performance de l'or de plus de 10%. En 2024, même si les niveaux ne devraient pas atteindre ceux des années précédentes, tout achat supérieur à la tendance devrait apporter un soutien supplémentaire au marché.

En outre, le secteur privé a également manifesté un intérêt croissant pour l'or. La demande de joaillerie, principalement en Inde et en Chine, ainsi que l'achat direct d'or physique (lingots et pièces) et via des ETF, comme le iShares Physical Gold, ont marqué une hausse significative.

Les perspectives pour l'or en 2024 semblent favorables. L'anticipation d'une baisse des taux d'intérêt par les banques centrales et un ralentissement de l'économie mondiale pourraient rendre les obligations et les actions moins attrayantes, renforçant ainsi l'attrait pour l'or. La banque américaine JP Morgan prévoit même que le prix de l'or pourrait atteindre les 2.300 dollars l'once au cours du second semestre de 2024 et au premier semestre de 2025, grâce à la baisse des taux.



Tags : or

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "L’environnement est un sujet humanitaire quand on parle d’accès à l’eau" (2/2)

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence" (1/2)

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"













Rss
Twitter
Facebook