Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

L'ouverture à la concurrence stimule le secteur du transport par autocars





Le 14 Juin 2016, par

Emmanuel Macron a eu le nez creux lorsqu'il a institué dans sa loi de juillet dernier l'ouverture des lignes d'autocars, désormais autorisés à traverser la France. Cette souplesse supplémentaire créée des emplois et de l'activité économique.


L'Arafer, le régulateur du rail et de la route, a fait ses comptes dans un rapport concernant le premier trimestre. Ce sont plus d'un million de passagers qui ont été transportés durant les trois premiers mois de l'année. Cette fréquentation représente une croissance de 69% par rapport au quatrième trimestre 2015, souligne le régulateur, qui a comptabilisé 1,86 million de billets vendus depuis le mois d'août dernier, après l'ouverture du marché de transport par autocars.

Cette activité génère évidemment des revenus. Durant le premier trimestre, le secteur du transport par cars a cumulé 12,2 millions d'euros de chiffre d'affaires, soit pratiquement 3 millions de plus qu'au dernier trimestre 2015. Mieux encore, 250 emplois ont été créés rien qu'au premier trimestre. En tout, souligne de son côté France Stratégies, cette ouverture à la concurrence a permis de développer 1 300 emplois.

Il faut dire que les compagnies de transport font tout pour stimuler la demande. Les prix sont très bas, et l'offre de villes desservies ne cesse de croître : on approche des 150 dessertes pour 191 lignes, avec une préférence pour les grands centres urbains (Paris, Lille, Lyon et Rouen, entre autres). 


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : autocar

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook