Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

L'usine française de Tupperware ferme ses portes





Le 1 Mars 2018, par Aurélien Delacroix

L'aventure Tupperware en France est terminée. L'usine installée à Joué-les-Tours (Indre-et-Loire) du groupe américain a arrêté ses machines ce mercredi 28 février. L'usine employait 235 salariés.


Le site est en activité depuis 1973. Il a accompagné le succès des boîtes alimentaires en plastique de l'entreprise en France. Tupperware a expliqué que la fermeture de l'usine de Joué-les-Tours avait été décidée en raison d'une « surcapacité industrielle notable de son réseau de fabrication européen liée à une amélioration de sa productivité et à un ralentissement de ses activités commerciales en Europe centrale et occidentale et notamment en France ». Sur les quatre lignes de production européennes du groupe, seule la française ferme ses portes. Les usines portugaise, grecque et belge poursuivent leur activité.

Tupperware avait précisé que l'usine française ne faisait plus fonctionner que 8 machines (« elles ne tournent pas à plein régime ») sur les 55 qui produisaient des boîtes il y a dix ans. L'an dernier, le groupe affichait une surcapacité de 35% en Europe, et de 45% si le site français avait continué son activité. C'était trop pour l'entreprise qui a donc décidé de fermer la ligne de Joué-les-Tours. Les salariés ont effectué deux semaines de grève en janvier, et ils ont arraché un accord qui améliore leurs conditions de licenciement.

Le représentant de la CGT indique que la majorité des salariés de l'usine sont « satisfaits » de l'accord, en particulier le montant des primes supra-légales de licenciement (les salariés de plus de 30 ans de travail recevront une prime allant de 24 à 36 mois de salaire, à concurrence de 100 000 euros) et le plan de formation. Cette fermeture ne signe pas, bien sûr, la commercialisation des boîtes en plastique griffées Tupperware en France.



Tags : Tupperware

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook