Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

LVMH s’offre Tiffany





Le 25 Novembre 2019, par

Propriété de l’homme le plus riche de France, Bernard Arnault, le groupe LVMH avait dans son viseur le joaillier mondialement célèbre Tiffany depuis quelque temps. Après des discussions poussées et, dernièrement, l’ouverture de l’accès aux comptes par le bijoutier, le rachat a été officialisé ce lundi 25 novembre 2019.


La plus grosse opération de l’histoire pour Louis Vuitton

Le mariage est officiel entre Tiffany et le groupe Louis Vuitton. Une opération qui, par la même occasion, est la plus importante, en termes financiers, que le groupe propriété de Bernard Arnault a jamais réalisé de son histoire. Il faut dire que Tiffany a bien su se vendre et a fait monter les enchères : LVMH a relevé son offre à deux reprises.

Preuve que LVMH voulait à tout prix prendre le contrôle de Tiffany, la vente a été réalisée à un prix 12,5% supérieur que la toute première offre. Au final, LVMH va sortir de son portefeuille 16,2 milliards de dollars, soit 14,7 milliards d’euros, pour le joaillier. Une manière, pour le groupe, d’asseoir sa présence aux États-Unis.

LVMH devient leader dans le secteur de la joaillerie

L’opération devrait se conclure mi-2020 après le rachat en cash de l’ensemble des actions e-Tiffany. Un rachat à 135 dollars l’action qui reste en dessous de ce qu’espéraient les conseils de Tiffany. Ces derniers visaient à faire monter l’enchère à plus de 140 dollars l’action.

Cette opération devrait faire entrer LVMH dans l’histoire. Déjà leader mondial du secteur du luxe avec sa marque phare Louis Vuitton et un ensemble de marques bien connues dans ce monde restreint, le groupe LVMH deviendra numéro un du secteur de la joaillerie, devant le groupe Richemont qui détient, entre autres, les marques Cartier et Vand Cleef & Arpels.

Cette première place, LVMH a pu l’obtenir avec le rachat de Tiffany mais également celui de Bulgari qui remonte à 2011.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook