Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

LVMH va bel et bien acheter Tiffany





Le 30 Octobre 2020, par François Lapierre

LVMH va finalement s'offrir le bijoutier américain Tiffany, au terme d'une bataille de plusieurs mois qui a failli faire échouer ce projet d'acquisition. Le groupe français du luxe obtient une ristourne sur le prix définitif.


Bataille de prétoires pour plus de 16 milliards de dollars

La réalisation de cette opération de grande ampleur a été « renforcée », se réjouit-on du côté de LVMH qui va pouvoir mettre la main sur Tiffany… Contre un rabais ! Les deux entreprises ont convenu de la modification de certains termes du contrat qui remonte au mois de novembre 2019. De fait, LVMH abaisse le prix auquel il va racheter les actions de Tiffany : il passe de 135 $ (environ 115 €) à 131,5 $ par titre. Du même coup, les actions judiciaires entamées entre les deux groupes s'éteignent. 

En septembre dernier, Tiffany mettait fin (provisoirement) au rapprochement avec LVMH qui traînait des pieds pour finaliser l'opération. Le groupe français refusait en effet d'acquérir le bijoutier américain au prix fixé à l'origine, c'est-à-dire 16,2 milliards de dollars (près de 13,7 milliards d'euros). La direction de Tiffany ne l'entendait pas de cette oreille et exigeait de LVMH la poursuite et la finalisation de l'acquisition en justice. Le leader mondial du luxe avait même invoqué une lettre du Quai d'Orsay lui demandant de retarder la transaction.

Feu vert de la Commission européenne

L'accord annoncé jeudi 29 octobre met donc un terme à l'ensemble des plaintes opposant les entreprises devant la cour du Delaware. Le rabais arraché au dernier moment, qui représente 420 millions de dollars (soit 360 millions d'euros environ), est une manière de faire passer la pilule. De plus, la Commission européenne a donné son feu vert au projet d'acquisition, expliquant qu'elle ne voyait pas de difficultés en termes de concurrence pour les marchés occupés par LVMH et Tiffany.

Bernard Arnault, le PDG de LVMH, s'est dit « plus que jamais convaincu du potentiel formidable de la marque Tiffany. LVMH est fier de bientôt accueillir en son sein la maison Tiffany et ses salariés, afin d’écrire ensemble un nouveau chapitre ». La finalisation de la transaction est programmée pour le début de l'année prochaine, sous réserve de l'aval des actionnaires de Tiffany, qui recevront un dividende trimestriel de 0,58 $ par action.



Tags : LVMH

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Le MoHo : un collectif pour changer le monde !

Couvre-feu : « leur » monde à l’envers

L’intégration des étrangers de France : du mythe à la réalité.

La fin du franc CFA : un livre qui bouscule les idées reçues.

C’est pire qu’un crime, c’est une faute

J’ai deux amours…

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"













Rss
Twitter
Facebook