Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La 5G en France, c'est pour le 18 novembre chez Orange





Le 9 Novembre 2020, par La rédaction

La 5G en France sera activée le 18 novembre chez Orange. Mais l'opérateur ne s'attend pas à un engouement immédiat pour ce nouveau réseau : les conditions à remplir pour en profiter représentent en effet beaucoup d'obstacles.


Un lancement à tâtons pour la 5G

Alors que de nombreux pays ont déjà lancé leurs réseaux 5G, la France a pris du retard sur ce dossier. Mais maintenant que les enchères pour les fréquences sont terminées et que l'Arcep, le gendarme du marché des télécoms, est prêt à donner ses autorisations, c'est désormais au tour des opérateurs d'activer leurs antennes 5G. Orange sera parmi les premiers à se lancer sur ce nouveau marché : Stéphane Richard, PDG de l'opérateur historique, a ainsi annoncé que la 5G sera disponible dès le 18 novembre. Mais cela ne veut pas dire que tout le monde y aura accès !

Il faut en effet remplir plusieurs conditions : posséder un smartphone compatible, ce qui veut dire changer d'appareil si le sien est un peu trop vieux. Les terminaux compatibles 5G sont en effet très récents et encore chers. Il faut également avoir souscrit à un forfait 5G : Orange a présenté les siens il y a quelques semaines, mais pas encore Sosh, son opérateur sans engagement. Et puis évidemment, il faut être couvert par une antenne 5G. « Le 18 novembre nous pourrons en effet proposer une connexion 5G là où elle sera possible techniquement et si les clients ont un terminal compatible 5G », a expliqué Stéphane Richard à BFM Business.

Pas d'engouement avant fin 2021

Seules 500 antennes sont présentes sur le territoire, des antennes qui ont servi aux expérimentations des opérateurs. « Au moins dans un premier temps, mais qui va être long, on ne construira pas d'antennes nouvelles, on gardera les antennes actuelles et on les passera de la 4G à la 5G », précise le patron d'Orange. Un déploiement qui va prendre du temps. Stéphane Richard l'admet : « Cela ne va pas certainement atteindre des gros volumes cet hiver surtout parce que le réseau sera très peu développé. Il faut attendre que la couverture monte en puissance dans les mois qui viennent ».

Pour Orange, la 5G ne deviendra véritablement un sujet qu'au second semestre de l'année prochaine, quand un grand choix de smartphones sera proposé aux consommateurs et qu'en parallèle, les réseaux commencent à être davantage disponibles. En ce qui concerne les prix des forfaits, il faut s'attendre à des augmentations mais pas tant que ça, tempère le patron de l'opérateur historique : « C'est un nouveau service, c'est une nouvelle technologie, elle sera vendue au bon prix (…) Il y aura des augmentations de prix certainement à partir du moment où on propose plus mais la 5G n'entraînera pas une flambée de la téléphonie en France, la concurrence est là pour y veiller ».



Tags : télécoms

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Schoolab Entreprise à Mission ou comment concilier Business et enjeux sociétaux

Violence policière est fait divers

Marie Legrand, directrice générale d'Audio 2000 : "Audio 2000 s'est construit autour des valeurs de professionnalisme, d'innovation et d'accessibilité "

Le MoHo : un collectif pour changer le monde !

Couvre-feu : « leur » monde à l’envers

L’intégration des étrangers de France : du mythe à la réalité.

La fin du franc CFA : un livre qui bouscule les idées reçues.

C’est pire qu’un crime, c’est une faute













Rss
Twitter
Facebook